Ces messages que le CIEL nous transmet en urgence au travers de ses CHOISIS en nombre, va t-on les mépriser ?
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

L'immensité de l'Univers se trouve dans nos cœurs, nos prières… Les Anges les prennent dans leurs ailes, les mènent à Dieu, en offrant sur l'Autel d'Or JESUS et MARIE qui sont devant le Trône du PERE ETERNEL avec le parfum de nos prières. Et si notre prière est pure et acceptable devant Dieu, le Seigneur envoi tout de suite un ange pour la prendre dans son encensoir et la faire monter comme l'odeur d'encens vers LUI…


Partagez | 
 

 LA "BONNE DAME"de la SALETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 19:53


19 SEPTEMBRE.......





Chaque année 250000 personnes gravissent les pentes qui montent au sanctuaire alpestre et découvrent un panorama grandiose. C'est là que MARIE SERAIT APPARUE !





Dernière édition par angegabriel le Mar 5 Mai - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 20:03





tourés de roses. L'apparition gravit un raidillon et disparaït dans la lumière.


Dernière édition par angegabriel le Lun 4 Mai - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 20:05





L'APPARITION de la TRÈS SAINTE VIERGE MARIE

sur la montagne de la Salette
le 19 Septembre 1846.


LE GRAND MESSAGE DE NOTRE DAME

" Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant, ne sera pas toujours un secret : vous pourrez le publier en 18(9)58.

Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l'amour de l'argent, l'amour de l'honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d'impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu lesquelles par leurs infidélités et leur mauvaise vie crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n'y a plus d'âmes généreuses, il n'y a plus personne digne d'offrir la Victime sans tache à l'Éternel en faveur du monde

Dieu va frapper d'une manière sans exemple.

Malheur aux habitants de la terre ! Dieu va épuiser sa colère, et personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis.

Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr. Dieu permettra au vieux serpent de mettre des divisions parmi les régnants, dans toutes les sociétés et dans toutes les familles ; on souffrira des peines physiques et morales ; Dieu abandonnera les hommes à eux-mêmes, et enverra des châtiments qui se succéderont pendant plus de trente-cinq ans .

La Société est à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grand événements ; on doit s'attendre à être gouverné par une verge de fer et à boire le calice de la colère de Dieu.

Que le vicaire de mon Fils, le Souverain Pontife Pie IX, ne sorte plus de Rome après l'année 18(9)59 ; mais qu'il soit ferme et généreux, qu'il combatte avec les armes de la foi et de l'amour ; je serai avec lui.

Qu'il se méfie de Napoléon ; son cœur est double, et quand il voudra être à la fois Pape et empereur, bientôt Dieu se retirera de lui : il est cet aigle, qui voulant toujours s'élever, tombera sur l'épée dont il voulait se servir pour obliger les peuples à se faire élever.

L'Italie sera punie de son ambition en voulant secouer le joug du Seigneur des Seigneurs ; aussi elle sera livrée à la guerre ; le sang coulera de tous côtés : Les églises seront fermées ou profanées ; les prêtres, les religieux seront chassés ; on les fera mourir, et mourir d'une mort cruelle. Plusieurs abandonneront la foi, et le nombre des prêtres et des religieux qui se sépareront de la vrai religion sera grand ; parmi ces personnes ils se trouvera mêmes des Evêques.

Que le Pape se tienne en garde contre les faiseurs de (faux ) miracles ; car le temps est venu que les prodiges les plus étonnants auront lieu sur la terre et dans les airs.

A partir de l'année 18(9)64, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu : ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges : bon nombre de maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d'âmes.

Les mauvais livres abonderont sur la terre, et les esprits de ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu ; ces mêmes esprits de ténèbres auront un très grand pouvoir sur la nature : il y aura des églises pour servir ces esprits ( démons ). Des personnes seront transportées d'un lieu à un autre par ces esprits mauvais, et même des prêtres, parce qu'ils ne se seront pas conduits par le bon esprit de l'Evangile, qui est un esprit d'humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu. On fera ressusciter des morts et des justes ". C'est-à-dire que ces morts prendront la figure des âmes justes qui avaient vécu sur la terre, afin de mieux séduire les hommes ; ces soi-disant mort ressuscités, qui ne seront autre chose que le démon sous ces figures, prêcheront un autre Evangile contraire à celui de vrai Christ-Jésus, niant l'existence du Ciel, soit encore les âmes des damnés. Toutes ces âmes paraîtront comme unies à leur corps ). " Il y aura en tout lieux des prodiges extraordinaires, parce que la vrai foi s'est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde. Malheur aux princes de l'Eglise qui ne seront occupés qu'à entasser richesses sur richesses, qu'à sauvegarder leur autorité et à dominer avec orgueil !

Le Vicaire de mon Fils aura beaucoup à souffrir, parce que pour un temps l'Eglise sera livrée à de grandes persécutions : ce sera le temps des ténèbres ; L'Eglise aura une crise affreuse .

La sainte foi de Dieu étant oubliée, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables. On abolira les pouvoirs civils et ecclésiastiques, tout ordre et toute justice seront foulés aux pieds ; on ne verra qu'homicides, haine, jalousie, mensonge et discorde, sans amour pour la patrie ni pour la famille.

Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu'à la fin pour recevoir son sacrifice.

Les méchants attenteront plusieurs fois à ses jours ; mais ni lui, ni son successeur..., ne verront le triomphe de l'Église de Dieu.

Les gouvernants civils auront tous un même dessein, qui sera d'abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l'athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices.

Dans l'année 18(9)65, on verra l'abomination dans les lieux saints ; dans les couvents, les fleurs de l'Église seront putréfiées et le démon se rendra comme le roi des cœurs. Que ceux qui sont à la tête des communautés religieuses se tiennent en garde pour les personnes qu'ils doivent recevoir, parce que le démon usera de toute sa malice pour introduire dans les ordres religieux des personnes adonnées au péché, car les désordres et l'amour des plaisirs charnels seront répandus par toute la terre.

La France, l'Italie, l'Espagne et l'Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l'Italien avec l'Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable. Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ni de l'Italie, parce que l'Evangile de Jésus-Christ n'est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice ; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons.
Au premier coup de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d'épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes percent la voûte des cieux. Paris sera brûlé et Marseille sera englouti ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre : on croira que tout est perdu ; on ne verra qu'homicides, on n'entendra que bruits d'armes et que blasphèmes. Les justes souffriront beaucoup ; leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu'au Ciel, et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde, et demandera mon aide et mon intercession. Alors Jésus-Christ, par un acte de justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l'Eglise de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront, et la terre deviendra comme un désert. Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras de la sainte Eglise, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ. L'Evangile sera prêché partout, et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce que les hommes vivront dans la crainte de Dieu.

Cette paix parmi les hommes ne sera pas longue : vingt-cinq ans d'abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont la cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre.

Un avant-coureur de l'antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations, combattra contre le vrai Christ, le seul Sauveur du monde ; il répandra beaucoup de sang, et voudra anéantir le culte de Dieu pour se faire regarder comme Dieu.

La terre sera frappée de toutes sortes de plaies ( outre la peste et la famine qui seront générales ) ; il y aura des guerres jusqu'à la dernière guerre, qui sera alors faite par les dix rois de l'antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde. Avant que ceci arrive, il y aura une espèce de fausse paix dans le monde ; on ne pensera qu'à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péchés ; mais les enfants de la sainte Eglise, les enfants de la foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l'amour de Dieu et dans les vertus qui me sont les plus chères. Heureuses les âmes humbles conduites par l'Esprit-Saint ! Je combattrai avec elles jusqu'à ce qu'elles arrivent à la plénitude de l'âge.

La nature demande vengeance pour les hommes, et elle frémit d'épouvante dans l'attente de ce qui doit arriver à la terre souillée de crimes.

Tremblez, terre, et vous qui faites profession de servir Jésus-Christ et qui au-dedans vous adorez vous-mêmes, tremblez ; car Dieu va vous livrer à son ennemi, parce que les lieux saints sont dans la corruption ; beaucoup de couvents ne sont plus les maisons de Dieu, mais les pâturages d'Asmodée et des siens.

Ce sera pendant ce temps que naîtra l'antéchrist, d'une religieuse hébraïque, d'une fausse vierge qui aura communication avec le vieux serpent, le maître de l'impureté ; son père sera Ev. ; en naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents ; en un mot ce sera le diable incarné ; il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges, il ne se nourrira que d'impuretés. Il aura des frères qui, quoiqu'ils ne soient pas comme lui des démons incarnés, seront des enfants du mal ; à 12 ans, ils se feront remarquer par leurs vaillantes victoires qu'ils remporteront ; bientôt, ils seront chacun à la tête des armées, assistés par des légions de l'enfer.

Les saisons seront changées, la terre ne produira que de mauvais fruits, les astres perdront leurs mouvements réguliers, la lune ne reflétera qu'une faible lumière rougeâtre ; l'eau et le feu donneront au globe de la terre des mouvements convulsifs et d'horribles tremblements de terre, qui feront engloutir des montagnes, des villes, (etc. )

Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist,

Les démons de l'air avec l'antéchrist feront de grand prodiges sur la terre et dans les airs, les hommes se pervertiront de plus en plus. Dieu aura soin de ses fidèles serviteurs et des hommes de bonne volonté ; l'Evangile sera prêché partout, tous les peuples et toutes les nations auront connaissance de la vérité !

Malheur aux habitants de la terre ! il y aura des guerres sanglantes et des famines ; des pestes et des maladies contagieuses ; il y aura des pluies d'une grêle effroyable d'animaux ; des tonnerres qui ébranleront des villes ; des tremblements de terre qui engloutiront des pays ; on entendra des voix dans les airs ; les hommes se battront la tête contre les murailles ; ils appelleront la mort, et d'un autre côté la mort fera leur supplice ; le sang coulera de tous côtés. Qui pourra vaincre, si Dieu ne diminue le temps de l'épreuve ? Par le sang, les larmes et les prières des justes, Dieu se laissera fléchir ; Enoch et Elie seront mis à mort ; Rome payenne disparaîtra ; le feu du Ciel tombera et consumera trois villes ; tout l'univers sera frappé de terreur, et beaucoup se laisseront séduire parce qu'ils n'ont pas adoré le vrai Christ vivant parmi eux. Il est temps ; le soleil s'obscurcit ; la foi seule vivra.

Voici le temps ; l'abîme s'ouvre. Voici le roi des rois des ténèbres. Voici la bête avec ses sujets, se disant le " Sauveur " du monde. Il s'élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu'au ciel ; il sera étouffé par le souffle de Saint Michel Archange. Il tombera, et la terre, qui depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l'enfer. Alors l'eau et le feu purifieront la terre et consumeront toutes les œuvres de l'orgueil des hommes, et tout sera renouvelé : Dieu sera servi et glorifié . "

" J'adresse un pressant appel à la terre, j'appelle les vrais imitateurs du Christ Fils de Dieu fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes ; j'appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que les conduisent à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit ; enfin j'appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans un mépris du monde et d'eux-mêmes, dans la pauvreté et l'humilité, dans le mépris et dans le silence, dans l'oraison et la mortification, dans la chasteté et dans l'union à Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde. Il est temps qu'ils sortent et viennent éclairer la terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheurs. Que votre zèle vous rendent comme des affamés pour la gloire et l'honneur de Jésus-Christ. Combattez, enfants de lumière, vous le petit nombre qui y voyez ; car voici le temps des temps, la fin des fins."








Dernière édition par angegabriel le Mar 5 Mai - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 20:48



Chavelot et Giromagny

Pendant l'évènement, MAXIMIN ne s'est pas démonté : il s'amuse avec un bâton à faire tourner sonn chapeau ou à pousser des cailloux vers les pieds de la "belle dame". Il croit qu'elle vient de la vallée voisine, parce qu'elle est habillée simplement, comme les femmes de la région. Le jour même, à la veillée, on ne parle que de çà à la Salette. Le père du garçonnet reste sceptique, jusqu'à ce que son fils lui explique que la dame l'a cité lui aussi.

Début juillet 2006.

Devant quelques pèlerins suisses, le père Jean-Marc raconte l'époque, "la situation politique très difficile", explique la Commune, "un soulèvement populaire extrêmement important et magnifique". Il restitue aussi l'apparition dans son contexte social, l'émergence d'"une nouvelle société avec la révolution industrielle, le grand Karl Marx et les socialistes utopiques pour qui JESUS était le premier communiste".

Les 5 pélerines, 4 soeurs et une belle-soeur, n'en reviennent pas. La SALETTE, elles connaissaient déjà bien sûr, mais pas sous ce jour. Près de chez elles, à FRIBOURG, une "petite SALETTE" (à SETE aussi) a été érigée. Comme dans beaucoup d'autres endroits. Par exemple, à Chavelot, dans les Vosges, une Chapelle de l'église est consacrée au site alpin ; à Giromagny, près de Belfort, c'est un vitrail. Dans sa "Vie de Jésus", RENAN encense :

"Il ne faut chercher nulle proportion entre l'incendie et la cause qui l'allume. La salette est un des grands évènements religieux de notre siècle".

Contre le travail le dimanche. (A LIER AVEC LE MESSAGE DE NOTRE DAME DU DIMANCHE de ST BAUZILLE de la SYLVE dans l'HERAULT)

"Je vous ai donné six jours pour travailler...

Le marteau et la tenaille sur la croix font gloser. Les fidèles écoutent religieusement le père Jean-Marc. Ces catholiques arpentent les lieux de pèlerinage dans toute l'Europe :

"Et San DAMIANO en ITALIE ?" interroge l'une d'elles. " l'Eglise ne reconnait pas ces apparitions". Déception.

"Moi, je suis gênée par le commercial de Lourdes", ajoute une dame. On la comprend !

Bien-sûr, à la SALETTE on vend quelques bondieuseries et un immense bâtiment a été construit pour acceuillir les pèlerins... Mais, rien d'excessif. Initialement, pélerinage national, le site en a été dépossédé par LOURDES, plus facile d'accès. "Ici, c'est la montagne et un peu de désert", sourit le père Jean Marc. Mort à 40 ans, MAXIMIN est resté toute sa vie tel qu'en lui même. Pauvre et généreux. Il a légué son coeur au sanctuaire. Dans l'église, une plaque rappelle ce don. Un morceau du banc de pierre où la VIERGE était assise au début de l'apparition y est aussi concervé dans un reliquaire. MELANIE, elle, a vécu 73 ans. Hélas, elle a parfois voulu jouer les oracles de mauvais augure sur la fin des temps... (propos du prêtre...)

Dès 1851, après une enquête rigoureuse, l'évêque de Grenoble déclare que "l'apparition de la STE VIERGE à 2 bergers sur la montagne de la SALETTE porte en elle-même tous les caractères de la vérité et que les fidèles sont fondés à croire indubitable et certaine". Cependant, précise le père JEAN MARC, au grand dam des Suissesses, on n'est pas obligé d'y croire".

Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:02



UN MESSAGE CONTEMPORAIN

"C'est une Vierge des Pauvres je crois. Elle a bien choisi son lieu", estime le recteur du sanctuaire, le père Louis de Pontbriand. "Elle n'est pas habillée en reine mais en sarrau".

Le culte s'est répandu comme une traînée de poudre, véhiculé entre autre par une image d'Epinal. Vénérée dans le monde entier, jusque sur la place du gouvernement de Sao Paulo, la VIERGE de la SALETTE prône la réconsiliation. Tout maladroits que nous puissions être, nous apportons notre pierre" à cette oeuvre, estime le religieux, membre des missionnaires de la Salette, très engagé dans le tiers-monde. Il se réjouit que olors du 160ème anniversaire de "l'unique apparition en 3 lieux" soient évoqués par des exégètes les liens du message avec la Bible, "une des choses que nous aimons partager".

Le message reste toujours contemporain. Il ne vieillit pas. Le dimanche, si on travaille, c'est qu'on a jeté le PERE et quand on l'écarte, c'est le "Nique ta mère", la violence", poursuit le père de Pntbriand. "Même cassés, les 7000 jeunes qui viennent chaque années comprennent ici qu'ils peuvent être aimés du CIEL. Entre la vie et la mort, la VIERGE leur dit de choisir la vie". Comme Bernadette Soubirous, Mélanie CALVAT a déjà répondu aux sceptiques :

"Si vous voulez pas le croire, que voulez-vous que je vous dise. Je vous dis ce qu'Elle m'a dit de vous dire. Et puis, faites ce que vous voulez".



Dernière édition par angegabriel le Mar 5 Mai - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:08



Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:14







Dernière édition par angegabriel le Mar 5 Mai - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:18





bounce il manque une page......... J'irai dans les archives la retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 21:59



SUITE DU DOCUMENT DU PERE LAURENTIN : LA SALETTE - CENTENAIRE DE LA MORT DE MELANIE CELEBRE A ALTAMURA



REPORTAGE DE CHRETIEN MAGAZINE...
Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 4 Mai - 22:07







------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------





---------------------------------------------------------------------------------------------------

EN 2014..... UNE MISSION POUR LE PERE MICHEL CORTEVILLE de Beaupré en Mauges (région Nantes)...



https://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/nominations-dans-le-diocese-de-belley-ars
-----------------------------------------------------------------------------------------------------




"...Je vais citer maintenant le TRAVAIL MONUMENTAL du Père MICHEL CORTEVILLE sur La Salette.

Sa recherche l’a conduit à retrouver, le 2 octobre 1999, dans les Archives du Vatican, des textes inédits des enfants de La Salette.

Il les cite dans son Tome 1.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est le SECRET DE MAXIMIN.

Sur son feuillet en date du 19 septembre 1846, il écrit :

flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower

« …. La foi s’éteindra dans la France, trois parties de la France ne pratiqueront plus de religion ou presque plus, l’autre partie la pratiquera sans bien la pratiquer. Il semble que cette partie concerne l’Ouest, puisque Notre-Dame de Kérizinen a dit que c’était la Bretagne qui était restée la plus fidèle. Ensuite Maximin annonce une Restauration de la Foi.

« Puis, après, les nations se convertiront, la FOI SE RALLUMERA PARTOUT. » ".

flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  

Maximin annonce alors « de grands troubles dans l’Eglise et partout » ET SOUDAIN IL PARLE D’UN SUCCESSEUR DU PAPE.

Voici son texte : « son SUCCESSEUR sera un Pontife QUE PERSONNE N'ATTEND..... »

Maximin de La Salette indique même une DATE :

« Tout ce que je vous dis là arrivera dans l’autre siècle [donc le 20ème siècle], au plus tard  deux mille ans. »


JACINTA de Fatima allait donner une date plus précise : 1972


C’est vrai, ces explications montrent une fois de plus combien Dieu révèle tout à l’avance mais les hommes, et même en les croyances religieuses, n’en font pas cas ou mettent tout en doute, alors tout arrive comme il a été révélé et tous se retrouvent punis, et ces punitions tombent en premier sur ceux-là même qui auraient dû tout révéler et expliquer, c’est ainsi que le châtiment purificateur prophétisé va être très grand....

******************************************************************************

Le secret de La Salette a …15 ans !
16 octobre 2014 17 h 43 min·

 
Un secret aux oubliettes. C’est bien ainsi qu’apparaît aujourd’hui le secret de La Salette – ou plutôt les secrets puisqu’il y en a eu deux révélés par Notre Dame, un à Mélanie et un à Maximin – alors que, paradoxalement, il avait fait couler tant d’encre à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Rome avait même dû intervenir à plusieurs reprises à partir de 1880 pour condamner certains écrits et même interdire toute publication sur le secret et « ses adaptations aux temps présents et aux temps à venir », sous Benoît XV, le 21 décembre 1915. À l’époque, le clergé français se trouvait divisé sur la véracité des secrets. Pourquoi de telles divisions ?
 
Secret de La Salette, de Lourdes, de Fatima
 
Ce n’est pas tant à cause de l’existence d’un secret : ce sont choses assez courantes dans les apparitions comme à Lourdes pour sainte Bernadette, ou avec les trois enfants de Fatima.
 
L’existence d’un secret, à côté d’un message public immédiatement révélé, a plusieurs avantages. D’abord il permet de tester la fidélité des voyants et Maximin reconnaissait volontiers que son secret lui servait « à ce que je le garde ! » Le secret permet aussi d’attirer l’attention sur une partie plus importante du message et il faut alors se préparer à son dévoilement dans la prière et la foi : à Fatima, la première partie du secret est la vision de l’enfer éternel, vérité bien connue mais dont le rappel différé, après jugement favorable de l’Église sur la réalité des apparitions de Notre Dame et le développement du pèlerinage avec ses grâces, ses miracles et sa ferveur, fait de grandes impressions sur le lecteur. Et enfin le secret, qui s’adresse à certaines autorités avant d’être livré au public, leur permet de prendre leurs dispositions par avance et dans le calme : « Il est heureux que nous ayons été avertis ; autrement, nous nous serions trouvé dans une impasse, d’où nous n’aurions pu sortir » témoigne Pie IX, après lecture du secret de La Salette, devant Monsieur Rousselot le 30 juillet 1861.
 
Ici les difficultés étaient de deux sortes : tout d’abord le secret, tel que Mélanie l’avait rédigé pour le public, contenait des prophéties effrayantes pour l’Église et pour la société, « à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grands événements ». Les précisions données étaient très perturbantes : « La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre, le sang coulera dans les rues » ; le pape devait encore se méfier de Napoléon III, « son cœur est double » ; quant au clergé et aux religieux, ils étaient stigmatisés comme « cloaques d’impureté » à cause de « leur mauvaise vie, leur indifférence et l’impiété à célébrer les saints mystères, l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs… » Mais en plus, la parution de ce secret – en 1879, à Lecce en Italie – venait longtemps après les faits mêmes de l’apparition : 33 ans. De là à parler d’interpolation de Mélanie, voir même d’invention, il n’y avait qu’un pas.
 
Les différentes versions du secret de La Salette
 
Il y aurait eu un moyen de mettre d’accord les contradicteurs : en fait, les voyants de La Salette avaient rédigé à plusieurs reprises leurs secrets : 11 versions en tout. Les premières rédactions, faites pour le pape Pie IX, dataient des 3 et 6 juillet 1851. Puis, à la demande de l’évêque de Grenoble Monseigneur Ginoulhiac, Maximin et Mélanie s’exécutaient encore en août 1853. Une nouvelle version, en 1858, était envoyée par Mélanie à Rome. Enfin venait l’édition définitive de Lecce. Les toutes premières versions auraient pu mettre fin à la controverse, dans un sens ou dans l’autre. Mais elles semblaient perdues…
 
L’ouverture des archives du Saint-Office dévoile la première version du secret de La Salette
 
Cependant, un jeune chercheur, le père Michel Corteville, travaillant sa thèse de théologie sur les voyants de La Salette, bénéficia de l’ouverture des archives du Saint-Office concernant le pontificat de Léon XIII (1878–1903). Et c’est là que, le samedi 2 octobre 1999, il devait apercevoir, parmi les papiers rassemblés dans une dizaine de gros dossiers consacrés à La Salette, l’écriture de Mélanie sur un papier à lettre bleuté avec, sur l’en-tête, la date du 6 juillet 1851 qui ne laisse aucun doute : il s’agit de la première rédaction du secret pour le pape Pie IX. Ce document est essentiel.
 
Tout d’abord parce que c’est sur lui que se sont fondés le pape et Monseigneur de Bruillard pour reconnaître l’authenticité des apparitions. Ensuite parce que ce document irréfutable accrédite la version du secret rédigée en 1878 par Mélanie, cette version que l’on disait fausse à cause de son contenu catastrophiste.
 
De simples modifications de rédaction
 
Certes, le secret de 1851, conservé aux archives de la Congrégation de la Foi, et le secret de 1878 apparaissent différents : en effet la première rédaction est plus courte que les suivantes, plans et détails diffèrent en conséquence. Est-ce à dire que les dernières rédactions, les plus connus, sont fausses ? Michel Corteville apporte des réponses instructives.
 
Il note que les voyants ont longuement hésité avant d’écrire au pape – c’était un secret, cela ne se dit pas, à personne. Et le contenu est si terrible qu’elle ne voulait pas le faire « pleurer » dira Mélanie en 1855. La situation politique de 1851 exigeait aussi une certaine prudence, devenue inutile en 1879. D’où la formule abrégée que reçu Pie IX.
 
Les différences entre les rédactions sont tout à fait explicables dans la perspective d’une révélation surnaturelle : le voyant reçoit une communication sous forme d’images ou d’idées qui lui transmettent la pensée même que Dieu a, de toute éternité, du passé – présent – avenir. Quant au voyant, il lui reste ensuite à traduire ces visions en termes humains. Le plus et le moins sont alors possibles restants saufs la nature et l’essence même du message. Ce qui est le cas ici à La Salette.
Car on note que tous les thèmes de la version tardive sont bien présents dans la version initiale : châtiment de la France pour ses péchés, grave commotion dans le reste du monde, terrible crise dans l’Église avec persécution du pape et des fidèles, graves fautes et démission d’une partie importante du clergé, chute puis relèvement et rechute de la société chrétienne, et enfin présence de l’Antéchrist, signalée par toutes les rédactions.
 
Le secret de La Salette ? « Si vous ne faites pénitence, vous périrez tous ! »
 
Tous ces secrets traduisent donc la volonté que Dieu a de la conversion de notre monde et de chacun de ses habitants. C’est d’ailleurs la réflexion que le pape Pie IX faisait à la lecture du secret, le 18 juillet 1861 : « J’ai moins à craindre de l’impiété déclarée que de l’indifférence et du respect humain »… Dans une autre communication au Révérend Père Giraud, supérieur général des missionnaires de La Salette, le pape ajoutait : « Vous voulez connaître les secrets de La Salette ? Eh bien ! Voici les secrets de La Salette : si vous ne faites pénitence, vous périrez tous ! »
 
La découverte du Père Corteville en 1999 redonne vie à ces avertissements prophétiques que la Vierge Marie a donnés sur la montagne de La Salette il y aura bientôt deux siècles.


À lire : René Laurentin et Michel Corteville, Découverte du secret de La Salette, Fayard, 2002


http://reinformation.tv/secret-de-la-salette/

Revenir en haut Aller en bas
angegabriel

avatar

Messages : 468
ok ! : 1
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Dim 17 Mai - 13:55



MESSAGES DONNES A BOUXIERES AUX DAMES EN LORRAINE ENTRE 1932 ET 1962

ECRITS DU CURE CESARD... curé de la paroisse de BOUXIERES AUX DAMES dans cette période de temps...

http://notreperenotremere.forumactif.org/t5-la-vierge-marie-a-bouxieres-aux-dames-au-nord-de-nancy-en-lorraine-berceau-carolingiens-capetiens-apres-le-frankenbourg



********************


JESUS :

" O FRANCE, tes villes impies t'ont perdue avec les lieux imfâmes : à la place d'adorer DIEU, on y adore la femme. Tu mérites le châtiment qui est sur toi. Tu n'as rien fait pour te relever, mais tu as tout fait pour t'abaisser. La verge est sur toi et Je te frappe."

Puis touchant de sa verge la ville de Bruxelles :

"ILS CROIENT AVOIR BATI LEURS MAISONS SUR DES ROCS, MAIS ILS NE LES ONT BATIES QUE SUR DU SABLE !".

"QUAND JE SUIS DESCENDUE A LA SALETTE, dit la TRES STE VIERGE à BOUXIERES, J'AI DEMANDE LA CONVERSION DES PECHEURS et j'ai pleuré des larmes abondantes en voyant que le peuple ne se corrigeait pas et en pensant aux punitions qui allaient tomber sur lui.

On ne M'a pas crue, au contraire, on a voulu obliger MELANIE à renier les PAROLES que Je lui avais révélées. Parce qu'elle ne l'a pas fait : elle a été rejetée de couvent en couvent, elle est morte dans une effroyable misère, ainsi que son petit ami (MAXIMILIEN) ; il n'a pas eu, dans son dernier souffle, un toit pour le couvrir. On disait que ce que Je lui avais révélé en ce temps-là ce n'était pas vrai, que les révélations étaient fausses (17 octobre 1941).... ET CE FUT LA REVOLUTION DE 1848 !..........."

*************************************

C'ETAIT DONC EN 1846 L'APPARITION DE NOTRE DAME DE LA SALETTE, DONT ON MUTILAIT PAR LA SUITE LE MESSAGE EN PERSECUTANT LES PETITS VOYANTS ET DONT LA REVUE "MEDIATRICE ET REINE" EDITEE EN BELGIQUE OSE ECRIRE :

"LAISSEZ AGIR MARIE, DIT-ELLE.... EN MEPRISANT LA VERITE OU PAR IGNORANCE :

QUE ROME REJETTE LE SECRET DE MELANIE".........

1943 :

Le SEIGNEUR apparut en robe blanche et couvert du manteau rouge : les bras légèrement étendus, il regardait devant Lui un champ de blé... Un Ange vint le faucher. Quand il eut fini, le blé fut remplacé par des cadavres de femmes, d'hommes et d'enfants. (1er août 1943)
Dans une autre vision, les gerbes de blé fauchés sont remplacées par les cadraves d'évêques, de prêtres et de religieuses. Et sur une mappemonde, l'Ange est vu, la faux à la main, au dessus de l'ITALIE et de la FRANCE. (2 août 1943).

1944 :

UNE AUTRE APPARITION DONT ON NE PARLE PAS.... L'APPARITION DE BONATE.... reproche sévère sur la tenue des femmes et leur inconduite fait écho aux plaintes et aux menaces de NOTRE DAME DU PAUVRE TUNNEL DE BOUXIERES AUX DAMES !

"Oui, mes enfants, cela est bien triste, et dire que dans le nombre il y a de très bons chrétiens ! Mais vois-tu, comme tele dis mon DIVIN FILS, c'est aux pasteurs d'être plus sévères et c'est pour cela que Je ne peux atténuer le châtiment. Au DELUGE, comme maintenant, ils furent prévenus. Le PERE ETERNEL avait choisi NOE et les siens : comme de toi, ils ont ri mais aussi, quand la pluie est venue, ils priaient et suppliaient le CIEL de les épargner, mais trop tard ! A l'heure actuelle, Je suis descendue dans beaucoup de pays pour que l'on écoute ma VOIX : c'est la même chose, ON RIT !

Le châtiment sera terrible : des masses succomberont et peu seront sauvés. PRIEZ, pour sauver le plus d'âmes possible... ". (4 mars 1944)

Celle, dont il a été dit :

"Je protégerai ce petit pays", Celle dont la protection, envisagée dans le passé, a été l'objet d'une vision très spéciale :

La très Sainte VIERGE apparut en blanc et couverte de son manteau bleu. Elle se tenait debout, au dessus du TUNNEL et avait sous son manteau le VILLAGE tout entier de la COLLINE BENIE *.

Aux limites du village, tout autour, ce n'était que feu et fumées noires.

Gabrielle ANUS, la messagère de Bouxières aux Dames,  sentit aussi une odeur qu'elle ne qualifia pas, mais qui était en relation avec le feu. (26 août 1944)

* LA COLLINE BENIE : BOUXIERES AUX DAMES....


Revenir en haut Aller en bas
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Mer 8 Juil - 12:22

MESSAGE DE NOTRE-DAME DE PÂQUE NOUVELLE – 20 AVRIL 2009



Ce samedi matin, 16 avril 2009, pour me donner la suite de Son grand Message de Pâque Nouvelle, Celle-ci Se présente en Sa Prérogative Mariale de Notre-Dame de La Salette, qui pleure, pleure, pleure abondamment, bien plus qu’à La Salette, jusqu’à des Larmes de Sang ; Elle n’est pas Seule ; voici ce qu’Elle dit :

« J’ai dit aux hommes tout ce qu’il fallait leur dire pour les sauver tous d’une extermination générale de la Terre qu’ils se sont préparée eux-mêmes. Ils n’ont pas voulu M’écouter et le Clergé a refusé de répandre Mon Message si grave par toute la Terre, maintenant ils sont à recevoir celui-ci par toute sa rigueur purificatrice… La Terre entière va donc être purifiée comme Je l’ai dit mais que va-t-il rester ?... Les justes du très saint prophète Hénoch, avertissant déjà les hommes avant le Déluge et les vraies âmes de Dieu que J’ai énoncé à San Stefano… Je n’ai plus rien à ajouter. Cette année est décisive, arrivant à la fin vous le verrez mais ceux qui M’auront écoutée vivront déjà avec Dieu, verront leur délivrance se faire car Dieu ne laissera pas toujours régner Son ennemi trompeur et destructeur sur la Terre, qu’Il a créée par Son Amour le plus grand et construisant et qui Lui appartient intégralement, comme d’ailleurs en Sa Création infinie tout Lui appartient. »

Notre-Dame arrête de parler mais continue de pleurer abondamment sur les hommes devenus inconvertissables et jusqu’à des Larmes de Sang. Mais convertissables, l’ont-ils été vraiment ?... Il y a eu de bonnes époques et des âmes de grand exemple… mais pas pour atteindre le grand effet libérateur désirable et puis, beaucoup n’ont pu être atteints d’où il faut l’Intervention finale prophétisée dès la Bible mais en résumé plus claire à comprendre à La Salette et dans le Troisième Secret de Fatima prophétisant l’Intervention terrible du Père Eternel par Sa Justice purificatrice, que Notre-Dame de Fatima a déclaré plus sévère que Celle du Déluge…

C’est Lui que je vois accompagner ce matin, 18 avril jour marquant, Notre-Dame de Pâque Nouvelle. Il est en Sa sévérité la plus grande, pas cependant pour Son Cœur jamais aussi affligé car Il ne voulait pas détruire une fois de plus les hommes mais les sauver tous par Sa Miséricorde d’Amour la plus grande, jusqu’à les libérer complètement des punitions de leur péché originel. Grand hélas ! Ils le refusent et choisissent de rester en celui-ci !...

Là alors une clarification est à faire (certes déjà faite en les Messages de l’Œuvre de Restauration de Dieu intervenant directement). Voici ce qu’il faut bien noter : si Dieu n’intervenait pas, et notre Père Eternel Lui-même, pour sauver la Terre, l’Homme régnant par son péché originel, qui déjà lui a fait les plus graves dommages avec de grands déserts et, présentement, la pollution généralisée partout, qu’il a déclanchée et qu’il ne peut arrêter, l’Homme révolté encore contre Son Créateur Sauveur aboutirait à détruire la Terre complètement en la rendant sans vie. Son Créateur, qui l’a créée par Son Amour le plus grand en y mettant Son Image sur l’Homme, ne peut le permettre. Donc maintenant, intervenant, c’est Lui-même qui va la sauver. Pour ce point à atteindre, prenons la dernière phrase du Secret de La Salette : "L’eau et le feu purifieront toutes les œuvres de l’orgueil des hommes et tout sera renouvelé… Dieu sera servi et glorifié"

Voilà donc le châtiment purificateur qui va maintenant sauver la Terre d’une destruction complète et la faire repartir en une Création Nouvelle où tout va être refait parfait en la Gloire Créatrice de Dieu, a révélé le Message si grave de Porto San Stefano (Italie).

Pour cette Réalisation de si grande importance, Garabandal dit : "Ce sera le Signe des signes", puis les malades acceptant ce "Signe des signes" seront guéris… "Un Nouveau Paradis terrestre, beaucoup plus beau que le premier", ajoute San Damiano.

Notre-Dame de Pâque Nouvelle Éternelle, par l'Envoyé de Dieu en Bretagne (Pierre Poulain)

*************************

LE WEBMASTER :

JE LAISSE CE MESSAGE QUI FUT DIFFUSE dans l' Œuvre de Restauration de Derval 44... Pierre Poulain, le créateur du groupe de priants hors Eglise de Rome en 1972, entouré de quelques prêtres auto proclamés, a mené ces personnes pendant une 50aine d'années sur un chemin contesté où pourtant, certaines vérités étaient dénoncées comme non suivies.... Je laisse donc ce message ici... malgré les nombreux documents supprimés à sa mort en 2011... que j'avais posté ici...

Pierre Poulain recevait de nombreux dons par des privés... Vivant dans la pauvreté, il conçu 3 enfants avec une des membres du groupe... dont 1 était appelé à un chemin d'exception... selon lui... La mère et les 3 enfants n'ayant pas voulu rester dans ce programme, c'est une autre personne, Miriam Turc qui après sa mort, qui assura la gestion du groupe restant avec de nouveaux prêtres élus... dont Guillaume Brunet de Bordeaux qui assure être le fils spirituel de celui-ci... Il semble relié au Fréchou... et défend la cause du Petit Gilles... Le lieu de replis du groupe se trouve au lieu dit : La Martais près de Conquereuil Bretagne


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Mer 8 Juil - 12:36



Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Mar 24 Nov - 15:42

LA SALETTE DANS LES ALPES FRANCAISES




Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Jeu 21 Jan - 13:52



MESSAGE DE NOTRE-DAME DES SOUFFRANCES QUI APPORTE LA PAIX
DU 15 MARS 2004 en FRANCE reçu par une âme privilégiée.


« Mes enfants, priez, priez, priez ! Mettez-vous sous Mon Manteau protecteur. Je suis en pleurs car la Terre refuse la conversion des cœurs, surtout la France, oui, la France qui devrait éclairer la Terre entière par sa vraie dévotion à Dieu ! Je suis lasse : votre France est devenue le territoire où les grandes purifications paraissent inévitables. Pourquoi les Prêtres français et la Curie romaine ont-ils oublié La Salette ?

Le Message de La Salette est pourtant si clair, si effroyable !

« Par ce Message, Dieu a voulu dire aux Français :

"Faites très attention !" Les Paroles de La Salette sont un avertissement des plus sérieux : aucune autre nation, sur Terre, n’a reçu un tel avertissement sévère pour l’Eglise de Saint Pierre, pour les Prêtres de toutes les paroisses. Je suis là pour vous dire ce que la France va subir à cause de son refus de se convertir :

un quart de la population mourra dans une guerre civile haineuse et effroyable provoquée par l’islamisation de toutes les grandes villes ;

un quart de la population périra dans des cataclysmes naturels jamais subis sur votre territoire (seule, la Bretagne sera épargnée) ;

un quart des Français périra de famine ou de nouvelles maladies, ou brûlés par des champignons de la mort de vos centrales nucléaires, véritables bombes de lucifer.

« La purification de la France est bientôt à vos portes ! Venez vous consacrer à Mon Cœur Immaculé de Maman Céleste, venez vous mettre sous Mon Manteau Maternel ! Je le redis : la France sera dans le chaos.

L’Avertissement de Garabandal arrive :

Il secouera toutes les consciences de la Terre. Si vous n’êtes pas placés sous Mon Manteau protecteur, vous et vos familles risquez de ne pas avoir la Grâce de continuer à vivre.

La pieuvre franc-maçonnique mondiale a vendu la France aux fils de Mahomet. Les villes deviendront des pièges de haine et de terreur, installés par les fils d’une religion fausse ; l’Islam est une erreur inspirée par l’ange déchu. France, pourquoi as-tu refusé de te réveiller ? Et vous, Prêtres français, pourquoi avez-vous abandonné la Mission d’évangélisation dans les pas de Saint Louis Marie Grignion de Montfort ? Beaucoup d’entre-vous seront obligés d’embrasser le Coran, beaucoup le feront car la vraie Foi ne vous habite pas. Pour donner sa vie, il faut que Jésus-Christ vive en vous ! Vous serez pourchassés comme des bêtes sauvages et seul Mon Manteau protecteur peut vous protéger !

« Mais combien, parmi vous, prient le Rosaire chaque jour ? Combien de vous ont la vraie obéissance à Dieu et pas celle de vos évêchés mondains ? Combien de vous vivent dans la plus grande pureté de corps et d’esprit ? Combien de vous sont habités par les deux Cœurs Unis ?... Vous serez abandonnés car Rome aura à sa tête l’Antéchrist qui vous livrera aux fils de Mahomet et Rome finira brûlée jusqu’à la dernière pierre !

« Je suis bien triste car ce seront les laïcs les plus fervents qui vous protégeront mais combien sont-ils ?

Chaque jour, en France, moins d’un Français sur dix mille prie son Chapelet : quelle tristesse ! Le Rosaire est l’Arme du dernier Recours pour toucher la Grâce de Dieu, le Père Eternel. Vous refusez de prier, vous refusez de vous convertir : si vous voyiez Mes Larmes qui recouvrent toute la France !

La totalité de la France est noyée par Mes Larmes, sauf un petit centre de Bretagne. Je suis Notre-Dame des Souffrances et, ce soir, Mes Souffrances sont incommensurables.

« Je Me sens crucifiée par la France et par le monde entier. Ces châtiments seront plus douloureux que le Déluge par leur durée et ceci pour que l’Homme, sur toute la Terre, ne recommence plus sa désobéissance à Dieu. Après cette purification, tous vous prierez bien, comme Dieu vous le demande, pour tous devenir saints. Je vous bénis de Mes Larmes, qui sont si amères et douloureuses. »


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Mar 30 Mar - 16:31






Le cardinal Debonald,

à Lyon, s'adressant à l'évêque de Grenoble,

place l'apparition en 1847, au lieu de 1846. affraid  

Et il parle de Marcelin et de sa soeur.

Cela montre comment il s'était bien documenté…
Son premier souci semble plutôt que Notre-Dame de la Salette ne fasse pas de tort à son sanctuaire de Fourvière, pour lequel il avait de grands projets promotionnels.
______________________________________________________________________________

Mgr Ginoulhiac,

en déclarant que la mission des voyants était terminée… espérait la faveur du pouvoir
politique et un archevêché avec un chapeau de cardinal.
Mgr Ginoulhiac, évêque de Grenoble, fut le premier à persécuter les enfants au sujet de leurs secrets. Il proclama, pour plaire à l'empereur, que leur mission était terminée. Et traita Mélanie de folle.

Il est mort fou, jouant à la poupée et avec ses excréments… affraid
______________________________________________________________________________

Mgr Fava

ne semble pas avoir souffert d'un excès d'humilité en prétendant imposer sa règle de préférence à celle donnée par la Très Sainte Vierge à Mélanie.

Mgr Fava, évêque de Grenoble… En inaugurant les bureaux de La Croix de L'Isère, il y installa Notre-Dame de Lourdes, méconnaissant de nouveau, vu les circonstances, la faveur que la Très Sainte Vierge avait faite à son diocèse. La soirée fut joyeuse dans les bureaux et il se retira tard.

Le lendemain il fut trouvé mort sur son plancher, dévêtu, les bras tordus, les poings crispés, les yeux, le visage, exprimant l'effroi d'une horrible vision. affraid
_____________________________________________________________________________

Le cardinal Perraud,

pour une affaire de gros sous où il n'est pas à son avantage, concernant un legs de l'abbé Ronjon a Mélanie, a traduit clle-ci devant la justice civile, pour un différend qui relevait du tribunal ecclésiastique et devant lequel il savait ne pas pouvoir obtenir gain de cause. affraid

_____________________________________________________________________________

Mgr Guilbert,

évêque d'Amiens, avait dit que devenu archevêque de Bordeaux, il serait nommé cardinal.
Et il fait déjà des promesses pour quand il aura le chapeau.

Le 9 août 1889 il se trouve un peu indisposé… Le 15 août on le laisse seul un instant.
Quand on revient, on voit, à des traces, qu'il s'est accroché au tapis et aux meubles avec désespoir.
Il était mort.  affraid
Au cours des funérailles, pompeuses, la lourde bière roula du haut du catafalque et tomba sur le sol avec un bruit de tonnerre, répercuté sous les hautes voûtes de la cathédrale. affraid

La foule se retira, épouvantée, et n'assista pas à l'inhumation qui se fit de nuit. affraid

______________________________________________________________________________

Le cardinal Meignan,

archevêque de Tours, ennemi déclaré de la Salette, mourut subitement pendant la nuit, alors que la veille il était en pleine santé. affraid

_____________________________________________________________________________

Mgr Darbois,

archevêque de Paris, ne croyait pas à la Salette.

Et pendant deux heures, en 1866, il avait fait l'impossible pour amener Maximin à déclarer la fausseté de l'apparition… Mgr Darbois partit d'un éclat de rire. Maximin quitta l'archevêché.

Cinq ans plus tard, le 18 mars 1871, Mgr Darbois était incarcéré à la prison de la Roquette.  affraid

Le 24 mai, il tombait sous les balles… après avoir fait réparation d'honneur à Notre-Dame de la Salette.

_____________________________________________________________________________

Le père Henri Berthier,

missionnaire de la Salette, complice de Mgr Fava, qualifiait la règle de la Sainte Vierge (que le pape voulait leur imposer) de règle impraticable, qui exige que les missionnaires soient sans ambition sur la moindre des choses passagères.
Envoyé en Norvège pour une fondation, il trouva pratique de mettre dans une ceinture autour de lui les rouleaux d'or qu'il portait.

Il tomba à l'eau, et coula à pic sous le poids de l'or. affraid

____________________________________________________________________________

Mgr Henry,

évêque de Grenoble, prêchait aux pèlerins, le 14 juillet 1907, et osait les féliciter d'y être venus en ce jour de fête nationale et mariale. Il les mettait en garde contre le prétendu secret de Mélanie, sous prétexte de faire approuver par Rome un office en l'honneur de Notre-Dame de la Salette, mais surtout avec mission d'obtenir l'étouffement du secret .
Il y envoya le chanoine Grespellier.

Le 14 juillet 1908, premier anniversaire de cette fête nationale et mariale, le chanoine fut arrêté par la mort, au moment où il montait prendre son chapeau pour se rendre à la Sacrée Congrégation. affraid

Le 14 juillet 1911, quatrième anniversaire de cette fête nationale et mariale, Mgr Henry, sur son lit de parade, attendait son enterrement. affraid

___________________________________________________________________________

Mgr Sevin,

archevêque de Lyon, fut un adversaire enragé du secret, mais ses efforts furent impuissants à le faire mettre à l'index.

Il fut frappé de mort subite, et la décomposition s'accentua, malgré l'embaumement, à un point terrifiant pendant toute la durée de l'exposition sous le catafalque. L'intérieur du corps, rapporte le docteur Leclerc qui assista à l'autopsie, était déjà rongé par les vers. affraid

___________________________________________________________________________

Le cardinal Amette,

archevêque de Paris, à qui la princesse de La Tour du Pin demanda un jour, alors qu’il se trouvait chez elle, pourquoi le pape admettant le secret de la Salette, son éminence l'interdisait dans son diocèse…
Il supprima même Le Pèlerin de Marie, une petite revue dévouée à la défense de la Salette.

Il fut aussi frappé de mort subite. Son visage fut de suite ravagé par la putréfaction, au point que l’exposition fut impossible. Personne, dit La Croix de Paris, ne fut admis à pénétrer dans la chambre mortuaire. Le prince de l'Église était devenu noir comme du charbon. On ne put lui faire la toilette des morts. Sa propre soeur fut priée de se retirer, sans l'avoir vu. affraid

___________________________________________________________________________

Mgr Dechelette,

évêque d'Évreux, autre ennemi de la Salette. Même fin que le cardinal Amette.

____________________________________________________________________________

A cette époque, plusieurs évêques et cardinaux français se signalèrent par cette noirceur et putréfaction immédiate lors de leur décès. affraid
____________________________________________________________________________

Mgr Bouange, évêque des Landes, ennemi de la Salette. Mort subite. affraid

____________________________________________________________________________

Mgr d'Oultremont, évêque du Mans, qui avait à deux reprises, dans la Semaine religieuse de son diocèse, protesté contre le secret de la Salette : Mort subite et obsèques au jour anniversaire de l'apparition. affraid

____________________________________________________________________________

Mgr Lobbedey, évêque de Moulin en 1906, évêque d'Arras en 1911. Il avait dit à l'abbé Combe que jamais il ne donnerait l'imprimatur à une Vie de la Bergère de la Salette : Mort subite le 24 décembre 1916. La veille encore, il avait fait une ordination. affraid
____________________________________________________________________________

Le cardinal Perraud – dont nous avons vu la cupidité avec l'affaire de l'abbé Ronjon – vit le gouvernement s'emparer de tous les biens de sa maison.  affraid
Et il mourut quelques jours après. Il ne lui resta pas même le tombeau qu'il s'était fait faire à Paray-le-Monial.  affraid
Par arrêté du maire, le convoi, à son arrivée, fut conduit au cimetière. Il est à peu près le seul évêque en France qui ne soit pas enterré dans une église. affraid

____________________________________________________________________________

Le chanoine Fraiset, dans le Bulletin du diocèse de Reims, 7 octobre 1911 et 25 mai 1912 y proclame carrément que le secret, confié par Mélanie à Pie IX, n'est jamais sorti du Vatican, que le tissu de grossièretés et de sottises publiées sous le titre de Secrets de la Salette ou Secret de Mélanie est à l'Index, et constitue un outrage au bon sens… Un laïc, Monsieur de la Vauzelle écrivit lettre sur lettre au cardinal Luçon, exigeant, comme catholique, une réponse à ses questions.

Le 16 décembre 1912, le révérend père Lepidi, maître du Sacré Palais, par une lettre au cardinal Luçon déclare officiellement que le secret de la Salette n'a jamais été condamné par l'Index, ni par le Saint-Office. La réponse fut transmise à monsieur de la Vauzelle, mais nulle rétractation dans le Bulletin de Reims, ni dans les nombreuses Semaines religieuses qui l'avaient reproduit.

Le 19 septembre, à trois heures de l'après-midi, commença le bombardement systématique de la cathédrale de Reims.  affraid Le cardinal Luçon se serait simplement exclamé : «Il s'agit là de quelques coïncidences, parmi d'autres.»

C'est ici l'occasion de se rappeler que si l'Église, institution divine, est parfaite et sainte, ce n'est pas toujours le cas des hommes d'Église. De même qu'il y a lieu de faire une distinction entre la science et les savants, la médecine et les médecins, etc.

_________________


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Sam 4 Sep - 6:21




I. Les deux rédactions de 1851 pour le pape Pie IX
(3-6 juillet 1851)


 
Les deux rédactions de juillet 1851 s'accordent sur l'essentiel, mais diffèrent dans leurs développements et même leur tonalité ; le secret de Maximin est plus court, plus simple, moins grave. 

Mélanie a le souci du destinataire : s'en faire comprendre, et ne pas lui faire trop de peine, dit-­elle, ce qui n'empêcha pas les larmes de Mgr de Bruillard.



1. Rédaction du secret par Maximin, le 3 juillet 1851 

Maximin écrivit son secret à l'évêché, devant les proches de Mgr de Bruillard, avec une parfaite insouciance, le 3 juillet au soir. On le lui fit recommencer sur-le-champ à cause de taches d'encre. L'autographe souillé fut brûlé. 



Enfin, M. Dausse tendit le secret à Mgr de Bruillard, pour qu'il soit sûr de son importance avant d'y apposer son propre sceau, et de l'envoyer au pape. L'enveloppe scellée fut contresignée par deux témoins, à 19 heures.

Dans la thèse, les secrets sont édités de manière rigoureusement exacte, ligne par ligne, avec les fautes d'orthographe et de ponctuation des jeunes bergers, pour qui écrire en français est un exploit. 

Nous présentons l'édition littérale, mais avec l'orthographe, la ponctuation et la disposition qui la rendent plus lisible. 

Comme toutes les prédictions, celle-ci est un appel à la vigilance. Elle met en garde pour l'avenir, sans satisfaire la curiosité. 

Les voyants interprètent comme ils peuvent les termes imagés qu'ils ne connaissent pas. Ils extrapolent, confondent les plans logiques et temporels (comme l'apôtre Paul dans l'épître aux Thessaloniciens). Ici, nous prenons contact avec les textes dans l'ordre chronologique.

Le 19 septembre 1846, nous avons vu une belle Dame.

Nous n'avons jamais dit que cette dame fut la Sainte Vierge mais nous avons toujours dit que c'était une belle Dame.


Je ne sais pas si c'est la sainte Vierge ou une autre personne. Moi, je crois aujourd'hui que c'est la sainte Vierge. Voilà ce que cette Dame m'a dit :

« Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt, s'il change un peu, ce sera un peu plus tard.

La France a corrompu l'univers, un jour elle sera punie. La foi s'éteindra dans la France trois parties de la France ne pratiqueront plus de religion, ou presque plus, l'autre partie la pratiquera sans bien la pratiquer. Puis, après, les nations se convertiront, la foi se rallumera partout.

Une grande contrée dans le nord de l'Europe, aujourd'hui protes­tante, se convertira : par l'appui de cette contrée toutes les autres contrées du monde se convertiront.

Avant que tout cela arrive, de grands troubles arriveront, dans l'Église, et partout.

Puis, après, notre Saint-Père le pape sera persécuté. Son successeur sera un pontife que personne n'attend . Puis, après, une grande paix arrivera, mais elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler. Tout ce que je vous dis là arrivera dans l'autre siècle, au plus tard aux deux mille ans. » Maximin Giraud 

(Elle a dit de le dire quelque temps avant).

Mon Très Saint-Père,

votre sainte bénédiction à une de vos brebis, Grenoble, le 3 juillet 1851.

************************************************************************



2. Rédaction du secret par Mélanie 

Elle rédigea une première fois le secret, le 3 juillet, à Corenc, chez les Sœurs de la Providence. Elle le cacheta à 10 heures, et on l'emporta à l'évêché. 

Le lendemain, elle déclara s'être mal exprimée sur les mal­heurs qui devaient arriver à deux villes (Paris et Marseille) : ils parais­saient synchroniques, alors qu'ils étaient successifs. 

Le chanoine Rous­selot lui fit réécrire son secret, le 6 juillet, puis l'ingénieur Dausse la conduisit à l'évêché, où Mgr de Bruillard lut le document avant de le cacheter.


J.M.J.

secret que m'a donné la Sainte Vierge sur la Montagne de La Salette le 19 septembre 1846

Secret.

Mélanie, je vais vous dire quelque chose que vous ne direz à per­sonne :

Le temps de la colère de Dieu est arrivé!

Si, lorsque vous aurez dit aux peuples ce que je vous ai dit tout à l'heure, et ce que je vous dirai de dire encore, si, après cela, ils ne se convertissent pas,

(si on ne fait pas pénitence,

et si on ne cesse pas de travailler le dimanche,

et si on continue à blasphémer le Saint Nom de Dieu),

en un mot, si la face de la terre ne change pas,

Dieu va se venger contre le peuple ingrat et esclave du démon.

Mon Fils va faire éclater sa puissance !

Paris, cette ville souillée de toutes sortes de crimes, périra infaillible­ment. Marseille sera détruite en peu de temps.


Lorsque ces choses arriveront, le désordre sera complet sur la terre,

Le monde s'abandonnera à ses passions impies.

Le pape sera persécuté de toutes parts :

on lui tirera dessus, on voudra le mettre à mort,

mais on ne lui pourra rien,

le Vicaire de Dieu triomphera encore cette fois-là.

Les prêtres et les religieuses, et les vrais serviteurs de mon Fils seront persécutés, et plusieurs mourront pour la foi de Jésus-Christ. Une famine régnera en même temps.

Après que toutes ces choses seront arrivées,

beaucoup de personnes reconnaîtront la main de Dieu sur elles,

se convertiront, et feront pénitence de leurs péchés.

Un grand roi montera sur le trône, et régnera pendant quelques années.

La religion refleurira et s'étendra par toute la terre

et la fertilité sera grande, le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, abandonnera Dieu, et se livrera à ses passions criminelles.


Parmi les ministres de Dieu, et les Épouses de Jésus-Christ, il y en a qui se livreront au désordre, et c'est ce qu'il y aura de plus terrible.

Enfin, un enfer régnera sur la terre.

Ce sera alors que l'Antéchrist naîtra d'une religieuse; mais, malheur à elle! Beaucoup de personnes croiront à lui,

parce qu'il se dira le venu du ciel, malheur à ceux qui le croiront !

Le temps n'est pas éloigné, il ne passera pas deux fois 50 ans.

Mon enfant, vous ne direz pas ce que je viens de vous dire.

(Vous ne le direz à personne,

vous ne direz pas si vous devez le dire un jour,

vous ne direz pas ce que cela regarde),

enfin vous ne direz rien jusqu'à ce que je vous dise de le dire !

Je prie Notre Saint-Père le Pape de me donner sa sainte bénédic­tion.

Mélanie Mathieu, Bergère de La Salette Grenoble 6 juillet 1851.

J.M.J.+

***************************************************************************


II. Rédactions longues de Mélanie (1858-1878)



L'édition définitive de Lecce (1878-1879)

À Castellammare, le 21 novembre 1878, soit onze ans après l'édition de Maximin, Mélanie consigne son propre récit, soi­gné et détaillé, de l'apparition. À l'endroit du récit où la Vierge lui donne son secret, là où, en 1866, Maximin n'écrit rien, elle le transcrit intégralement, en complétant définitivement le texte de Marseille. 

Puis à Lecce, avec l'imprimatur de Mgr Zola du 15 novembre 1879, elle publie ce récit. En 1904, l'année de sa mort, avant de quitter la France, elle fera rééditer cette brochure (Lyon, Librairie du Sacré-Cœur, et Paris, Vic et Amat).

Ce récit d'un style impeccable a été dénoncé en France comme une extrapolation subjective de Mélanie : le fruit d'une « révolution copernicienne » égocentrique. Mais les grands thèmes, répu­tés nouveaux, sont déjà dans les rédactions antérieures. 

Comme Maxi­min adulte, la voyante reste enthousiasmée par la vision qui l'a ravie, et que personne ne saurait exprimer à sa place.

Aux parties du récit, numérotées par Mélanie, nous avons ajouté des sous-titres, et imprimé en italique les additions qui ne figurent pas dans la rédaction de Marseille. Voici ce récit, intitulé par la voyante :




L'apparition de la Très Sainte Vierge sur la Montagne
de La Salette le 19 septembre 1846





Le 18 septembre, veille de la Sainte Apparition de la Sainte Vierge, j'étais seule, comme à mon ordinaire, à garder les vaches de mes Maîtres. Vers les onze heures du matin, je vis venir auprès de moi un petit garçon. À cette vue je m'effrayai, parce qu'il me semblait que tout le monde devait savoir que je fuyais toutes sortes de compagnies. Cet enfant s'approcha de moi et me dit : « Petite, je viens avec toi, je suis aussi de Corps. »

A ces paroles, mon mauvais naturel se fit bientôt voir, et, faisant quel­ques pas en arrière, je lui dis : « Je ne veux personne, je veux rester seule. »

Mais cet enfant me suivait en me disant : « Va, laisse-moi avec toi, mon Maître m'a dit de venir garder mes vaches avec les tiennes : je suis de Corps. »

Moi, je m'éloignai de lui, en lui faisant signe que je ne voulais per­sonne, et, après m'être éloignée, je m'assis sur le gazon. Là, je faisais ma conversation avec les petites fleurs du bon Dieu. Un moment après, je regarde derrière moi, et je trouve Maximin assis tout près de moi. Il me dit aussitôt : « Garde-moi, je serai bien sage. »

Mais mon mauvais naturel n'entendit pas raison. Je me relève avec précipitation et je m'enfuis un peu plus loin sans rien lui dire, et je me remis à jouer avec les petites fleurs du bon Dieu. Un instant après, Maxi­min était encore là, à me dire qu'il serait bien sage, qu'il ne parlerait pas, qu'il s'ennuierait d'être tout seul, et que son Maître l'envoyait près de moi, etc.


Cette fois, j'en eus pitié, je lui fis signe de s'asseoir, et moi, je conti­nuai avec les petites fleurs du bon Dieu. Maximin ne tarda pas à rompre le silence, il se mit à rire (je crois qu'il se moquait de moi), je le regarde et il me dit : « Amusons-nous, faisons un jeu. »

Je ne lui répondis rien, car j'étais si ignorante que je ne comprenais rien au jeu avec une autre personne, ayant toujours été seule. Je m'amu­sais avec les fleurs, toute seule, et Maximin, s'approchant tout à fait de moi ne faisait que rire en me disant que les fleurs n'avaient pas d'oreilles pour m'entendre et que nous devions jouer ensemble. Mais je n'avais aucune inclination pour le jeu qu'il me disait de faire. Cependant je me mis à lui parler, et il me dit que les dix jours qu'il devait passer avec son Maître allaient bientôt finir et qu'ensuite il s'en irait à Corps chez son père, etc. Tandis qu'il me parlait, la cloche de La Salette se fit entendre, c'était l'Angélus; je fis signe à Maximin d'élever son âme à Dieu. Il se découvrit la tête et garda un moment le silence. Ensuite je lui dis : « Veux-tu dîner ? ­– Oui, me répondit-il. Allons. »




Nous nous assîmes, je sortis de mon sac les provisions que m'avaient données mes Maîtres et, selon mon habitude, avant d'entamer mon petit pain rond, avec la pointe de mon couteau je fis une croix sur mon pain, et, au milieu, un petit trou, en disant : « Si le diable y est qu'il en sorte, et si le bon Dieu y est qu'il y reste ! », et vite, vite, je recouvris le petit trou. Maximin partit d'un grand éclat de rire et donna un coup de pied à mon pain, qui s'échappa de mes mains, roula jusqu'au bas de la montagne et se perdit. J'avais un autre morceau de pain; nous le mangeâmes ensemble; ensuite nous fîmes un jeu; puis, comprenant que Maximin devait avoir besoin de manger, je lui indiquai un endroit de la montagne couvert de petits fruits. Je l'engageai à aller en manger, ce qu'il fit aussi­tôt; il en mangea et en rapporta plein son chapeau. Le soir nous descendîmes ensemble de la montagne et nous nous promîmes de revenir garder nos vaches ensemble.


etc....

VOIR...

https://aparicaodelasalette.blogspot.fr/p/frances.html




Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Dim 9 Juin - 22:57





Bien plus, savez-vous que Maximin avait reçu le secret de Notre Dame,
de la survie du petit Roi Louis XVII de 8 ans et demi emprisonné dans le temple,
assurant une descendance inespérée mais bien réelle pourtant,
et qui voit le jour maintenant par une lignée cachée de ce petit roi !
Car il est  bien vrai, qu'il a été remplacé par son cousin au temple,
et sauvé comme le petit Moïse le fut en son temps.
En effet la duchesse d'Angoulème fit cacher le petit dans une famille
paysanne de Charente au dépatement 16 de la France,
mais enfin dévoilé aux yeux de tous à l'époque du règne du Pape Benoit XVI,
par la petite messagère Agnès Malet épouse Mignoni provenant de cette lignée
en mission par Dieu et par son Divin Décret d'Amour
pour annoncer le retour de Jésus sur la terre,
comme Christ-Roi, Prince de la Paix et Maître des Nations.

Savez-vous aussi qu'au château d'Aspres-les-Corps aux environs de la Salette,
les enfants Mélanie et Maximin ont été interrogés sur l'apparition de Notre Dame
par les autorités ecclésiastiques en ce lieu en leur offrant en chantage,
tout le château et ses dépendances à condition de révéler leur secret sur le champ.
Or Notre Dame leur avait demandé de dévoiler leur secret bien plus tard.
Ce qui fut fait : malgré tout, les recteurs du sanctuaire de la Salette,
jusqu'à nos jours ont toujours voulu passer sous silence le message
complet de la Salette. [/color]



Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Jeu 1 Déc - 15:53


_________________
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Jeu 1 Déc - 15:54




_________________
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Jeu 1 Déc - 16:15







Le Webmater :

Comme je le regrette.... SUITE A MON DEMENAGEMENT EN BRETAGNE, HIER... JE ME TROUVAIS CHEZ LE PERE MICHEL CORTEVILLE... ! du côté de Cholet en Vendée.... à Beaupréau en Bauges du côté de Nantes...

IL M'A PRESENTE SA MAISON ET SA GRANDE PEINTURE DU PERE ETERNEL.... QUI M'A TELLEMENT IMPRESSIONNEE !!!

CETTE MAISON ET SON PETIT PRETRE SONT (c'est une évidence !) SOUS LA PROTECTION DU PERE ETERNEL !!!

J'AI EU LA BONNE IDEE DE PRENDRE LE PETIT GROUPE PRESENT EN PHOTO PRES DU PORTRAIT DU PERE ETERNEL..... SI VIVANT..... HELAS..... MON APPAREIL PHOTO N'ETAIT PAS EQUIPE DE LA PUCE PHOTO.... !!!!

Mais, je suis convaincue que je reviendrai le voir un jour prochain... Et cette fois.... je prendrai la photo !!!!

Car, voilà un saint prêtre à qui il est confié une très grande Mission pour le PERE ETERNEL !!!!!


au travers du MESSAGE RECU PAR MERE EUGENIA....

http://notreperenotremere.forumactif.org/t39-7-aout-doit-etre-la-fete-du-pere-eternel-mes-a-mere-eugenia

ET MELANIE DE LA SALETTE.....

_________________
I love you I love you I love you


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 16:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Jeu 1 Déc - 16:18



Message reçu par Anne,

le 20 Décembre 2009.

-Quatrième Dimanche de l'Avent-

Le Père Céleste après une pause de six semaines, parle de nouveau après le Saint Sacrifice de La Messe Tridentine dans la Chapelle privée à Göttingen (Allemagne) par Son enfant et Son instrument, Anne.

Anne :
** "Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

** "Une foule géante d'Anges, en vêtements blancs et ors, avec de petites couronnes ors et blanches sur leurs petites têtes, entraient dans l'espace sacré avant le Saint Sacrifice de la Messe, pendant le Saint Sacrifice de la Messe et pendant l'Exposition du Très Saint Sacrement de l'Autel.
** La Mère de Dieu était plongée dans une Lumière Rayonnante. L'Autel de Marie tout entier étincelait de rayons d'or et de petites étoiles d'argent. Saint Joseph aussi était vivement éclairé. Avant toutes choses, c'était l'Enfant-Jésus Qui se trouvait plongé dans une Lumière d'or, déjà pendant la prière du Rosaire. Le Père Céleste bougeait dans cette image. Saint Padre Pio bénissait. La Mère de Dieu adorait le Bien-Aimé Petit-Jésus. Nous, ici, dans la Sainte Chapelle privée à Göttingen, nous étions également plongés dans de l'or rayonnant et la foule des Anges nous accompagnait, et elle entrait et sortait, remplie de joie et d'allégresse. Les Anges chantaient le "Gloria". J'éprouvais le sentiment comme si la Fête de Noël serait déjà venue."

Le Père Céleste parle maintenant :
** "Mes enfants bien-aimés, Ma petite assemblée bien-aimée, Mes élus, aujourd'hui, en ce quatrième Dimanche de l'Avent, Votre Père Céleste vous parle de nouveau après une pause de six semaines".

** Moi, le Père Céleste, J'ai été accusé et jugé par le tribunal humain. IL M'a été interdit de dire encore quelconque mot dans ces six semaines, car cette révocation était mentionnée dans l'Internet. Elle était adressée contre Moi, "contre le Ciel". Comme le Ciel pleurait amèrement durant six semaines. On a porté plainte contre Moi, le Père Céleste, d'acquitter une dette de dommages et intérêts de 10.000 Euros. C'était Moi, le Père Céleste, non pas vous, Mes bien-aimés, Qui a été accusé. En plus de cela, Je devais payer 6.000 Euros de frais d'avocats et de justice. C'était Moi, Mes bien-aimés. Le Ciel tout entier S'est immobilisé à force d'amertume. Moi, le Suprême Seigneur et Rédempteur, le Père Céleste en l'Union Trinitaire, on L'a accusé. Rien n'a été retiré, Mes enfants, "rien".

** Vous avez été guidés par Moi, le Père Céleste, et vous M'avez témoigné de l'obéissance dans toute son étendue. Chaque unique pas, vous l'avez suivi et vous l'avez accompagné docilement, quoique vous n'y compreniez rien. Oui, vous ne pouviez rien sonder. Malgré tout, vous avez obéi à Mes Paroles. Je voudrais vous en remercier aujourd'hui. Ma Mère Bien-Aimée aussi vous remercie. Elle est pleine de Joie que Moi, le Père Céleste en l'Union Trinitaire, Je puisse parler de nouveau aujourd'hui. Ma bouche M'a été fermée "durant six semaines".

** Tous Mes enfants qui ont cru, qui ont cru fermement en Mes messages, ont continué à suivre le Ciel. Ils n'ont pas cru que ceci correspondait à la Vérité. Ils ne pouvaient pas le comprendre.

** Mon cher Fils-Prêtre, qui tous les jours célèbre en Mon Honneur, en Ma Sainteté et en reconnaissance envers Moi ce Saint Banquet Eucharistique Tridentin, il a été accusé. Pouvez-vous vous imaginer, Mes bien-aimés, combien J'ai souffert sous ces non-vérités ? Tout M'a été enlevé. le Père Céleste est la Vérité et la Vie. Et si par Moi vous ne continuiez pas à marcher sur ce chemin dans l'Union, alors vous ne serez pas sauvés. C'est uniquement ce chemin qui conduit à l'éternelle Félicité.

** Mes enfants, Mon Eglise continue à résider dans la destruction, et Elle sera détruite. Mais croyez-Moi, encore un petit moment et vous vivrez cette Félicité, car Elle ressuscitera Glorieusement, "beaucoup plus Belle et Glorieuse, que vous ne pouvez jamais le concevoir".

** Ma petite a déjà vu en ce temps la"Nouvelle Eglise". Il lui a été permis de La regarder et vous en avez été fortifiés, Mes enfants. Dans ces six semaines, vous avez aussi été fortifiés par les extases. C'étaient Mes visions que Ma petite a transmises. C'étaient Mes Paroles qu'elle a répétées.

** A présent le Ciel éclate en jubilation et en joie ! Les Anges sont entrés en grandes foules. ILs étaient remplis de Joie. Et, pleins d'Amour, ILs ont regardé sur cet Autel, où la Sainteté est pure. Tout cela, il vous a été permis de le vivre. La clarté s'est faite en vos coeurs. Toi, Ma petite, tu as regardé et senti que ton coeur s'est tout dilaté et que cette Félicité est entrée dans ton coeur. Tu as reçu en cadeau des senteurs en pleine force, parce que, en ce temps, tu devais aussi supporter la plupart des souffrances.

** Maintenant vous continuerez à être fortifiés, tous ceux, qui croiront en Mes messages que Je continuerai à donner dans l'Internet. ILs seront diffusés dans le monde entier, comme jusqu'à présent. Vous avez reçu beaucoup d'appels de gens qui croient, qui ont pénétré profondément en Mon Mystère, qui résident dans la Mystique. Eux tous n'ont pas cru que ceci correspondait à la Vérité, que le Père Céleste Se laisse accuser.

** Mes bien-aimés, J'ai tout permis. Cependant, comme vous savez, Je Suis la Vérité et la Vie. Aujourd'hui, vous avez été admis à recevoir Mon Fils en une Sainteté particulière, Lui, Qui a laissé ruisseler de nouveau la Grâce et l'Amour dans vos coeurs. Vos coeurs se sont dilatés, ils ont été éclairés et joie et jubilation y ont pénétré.

** Le temps est écoulé, Mes enfants ! Ne regardez pas en arrière ! Regardez maintenant vers l'avant et écoutez sur Mes messages et suivez-les au plus précis ! ILs vous indiquent le "Temps Nouveau", la Nouvelle Ère.

** Cela se produira bientôt, ce qui doit arriver, Mes enfants. Soyez sans cesse attentifs aux signes. Beaucoup de signes vous seront donnés et ils affirment que Mon évènement est à la porte. Vous êtes protégés, vous tous, vous qui continuez à monter ce pénible chemin vers Golgotha, vous qui croyez et vous qui voulez faire tous les sacrifices. Vous êtes protégés en pleine force. J'ai formé un cercle de lumière autour de vous tous.

** Vous avez ressenti ce cercle de lumière, lorsque vous avez marché pour la vie non-née. Une meute se serait heurtée à vous. Ils vous auraient roués de coups, ils vous auraient battus et ils vous auraient expulsés de la place. Mais Moi, le Père Céleste, Je vous ai donné la pleine protection. Avec joie et reconnaissance, j'ai regardé sur cette vigile. De nombreuses toutes petites âmes ont été sauvées la semaine dernière. Par votre prière et par votre expiation, elles ont toutes été admises à entrer au Ciel. Quelques mères se sont converties et elles n'ont pas laissé assassiner leur enfant, "par votre prière, par votre expiation". Continuez à faire cette vigile une fois par mois, le troisième mercredi. Combien le Ciel se réjouit que vous vouliez accomplir tant de réparations, que vous témoigniez au Ciel de l'obéissance, également par ce voyage au Sanctuaire de Ma Mère, Héroldsbach. Vous vous êtes aussi rendus là-bas. Vous avez persévéré dans l'expiation. La nuit de l'expiation, vous l'avez surmontée par votre prière et votre sacrifice. Vous avez enduré et persévéré. vous vouliez tout prendre sur vous pour votre salut et le salut de nombreuses âmes qui, par vous, vont revenir.

** Des miracles se produiront par vous, Mes enfants. Vous les verrez et on regardera sur vous. On regardera sur votre fermeté. Ne cédez pas, mais avancez et devenez plus forts et plus mûrs. La Bien-Aimée Mère de Dieu continuera à vous former. Vous vous développerez en personnalités formées qui rendront service à Moi, le Père Céleste, en tout ce que Je désire de vous. Aussi dans la souffrance, particulièrement aussi dans le sacrifice et dans la maladie de Ma petite. Tu pourras continuer à prendre ces maladies sur toi, car tu seras fortifiée par la Grâce. la Mère de Dieu sollicitera pour toi toutes les Grâces dont tu as besoin. La maladie est ta souffrance d'expiation. Combien le Ciel Se réjouit lorsque tu acceptes cette peine. Ton petit groupe se préoccupera de toi en ce temps et il sera aussi particulièrement fortifié.

** Ayez du courage, Mes enfants ! Persévérez et réjouissez-vous tous les jours à ce Saint Banquet Eucharistique, car les Grâces couleront abondamment sur vous, comme en ce Dimanche.

** Le Dimanche est le Jour du Seigneur. Et c'est un Dimanche que vous avez reçu de nouveau cette première locution. C'est un jour de Fête, un jour de jubilation et un jour de joie et de remerciements.

** Et à présent, Je voudrais vous bénir avec le Ciel tout entier, surtout avec Ma Mère Bien-Aimée, avec tous les Anges et les Saints. Le Ciel vous bénit maintenant, au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

"Persévérez ! Encore un petit moment, alors il vous sera permis de vivre ces miracles. Amen."

Anne :
"Loué et béni soit sans fin, Jésus-Christ dans le Très Saint Sacrement de l'Autel."


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Webmaster :

UN AUTRE SITE DE MA CONSTRUCTION.....


http://annedallemagne.skyrock.com/127.html

_________________
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Ven 2 Déc - 9:56

Le webmaster :

UN  AMI BELGE, PAPY J-pierre me dit ceci sur Facebook :





********************************************************************

finalement... LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA FRANCE SERA Mr MACRON... pirat

---------------------------------

Et je réponds ceci :

MAIS AU JUSTE........ Français... sommes-nous sur la droite ligne du Grand Plan qui nous a été assigné depuis la montée au Ciel de JESUS CHRIST ?

Dans cette grande bataille d'un futur président français pour 2017... (Hollande n'en sera pas... Ni Juppé...), la 2ème VENUE du CHRIST annoncée par (entre autre) GIORGIO BONGIOVANNI : http://notreperenotremere.forumactif.org/t148-giorgio-bongiovanni-un-homme-pas-comme-les-autres-au-service-de-jesus-et-marie


.....trouvera-t-elle sa place dans ce grand brouhaha ?

La 1ère GUERRE MONDIALE est venue dans une souffrance insupportable malgré les AVERTISSEMENTS de la VIERGE MARIE au FRANKENBOURG.....

http://notreperenotremere.forumactif.org/t4-si-importantes-…...

MESSAGE IGNORE PAR LA PLUPART.....!!!!!!!!!!

Puis.... la 2ème GUERRE MONDIALE est ensuite venue dans une souffrance insupportable malgré les AVERTISSEMENTS de la VIERGE MARIE à BOUXIERES AUX DAMES en Lorraine-1932-1962...

MESSAGE PARTI AUX OUBLIETTES !!!!!!!!

http://notreperenotremere.forumactif.org/t5-la-vierge-marie…


OU NOUS AMENE CETTE 5ème REPUBLIQUE FRANC MACONNE... Sinon à l'écrasement définitif de la FRANCE.... NOUVELLE JERUSALEM....

Sinon par l'intervention du PERE ETERNEL quand ELLE sera agonisante ?


CAR... IL EST DIT QU'ELLE NE MOURRA PAS... MAIS CONNAITRA UN ETAT CRITIQUE....


voir ici :

http://notreperenotremere.forumactif.org/t29-la-bonne-dame-…

ET QUE RESTERA-T-IL DE  CE MESSAGE SI IMPORTANT ? (dont j'ai illustré l'apparition de JESUS pour les Editions Téqui...).



VOIR ICI : http://notreperenotremere.forumactif.org/t14-la-chapelle-des-armees-de-versailles


_________________
I love you I love you I love you


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 16:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   Lun 12 Déc - 11:32


_________________
I love you I love you I love you


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 19 Sep - 16:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA "BONNE DAME"de la SALETTE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA "BONNE DAME"de la SALETTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTREPERE & NOTREMERE :: BLOG :: ******** DETAILS (ne pas tenir compte des publicités trop souvent en rupture avec les sujets ) ********-
Sauter vers: