Ces messages que le CIEL nous transmet en urgence au travers de ses CHOISIS en nombre, va t-on les mépriser ?
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

L'immensité de l'Univers se trouve dans nos cœurs, nos prières… Les Anges les prennent dans leurs ailes, les mènent à Dieu, en offrant sur l'Autel d'Or JESUS et MARIE qui sont devant le Trône du PERE ETERNEL avec le parfum de nos prières. Et si notre prière est pure et acceptable devant Dieu, le Seigneur envoi tout de suite un ange pour la prendre dans son encensoir et la faire monter comme l'odeur d'encens vers LUI…


Partagez | 
 

 L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 30 Jan - 14:17





"LES HOMMES SE REMIRENT EN ROUTE DANS LA DIRECTION DE SODOME, ET ABRAHAM LES ACCOMPAGNA POUR LES RECONDUIRE.

LE SEIGNEUR DIT ALORS :

"CACHERAI-JE A ABRAHAM CE QUE JE VAIS FAIRE ? CAR ABRAHAM DOIT DEVENIR UNE NATION GRANDE ET PUISSANTE, ET TOUTES LES NATIONS DE LA TERRE SERONT BENIES EN LUI. JE L'AI CHOISI, POUR QU'IL ORDONNE A SES FILS ET A SA FAMILLE APRES LUI DE SUIVRE LA VOIE DU SEIGNEUR, EN PRATIQUANT LA JUSTICE ET LA DROITURE, ET QU'AINSI LE SEIGNEUR ACCOMPLISSE EN SA FAVEUR LES PROMESSES QU'IL LUI A FAITES."

LE SEIGNEUR AJOUTA :

"LA CLAMEUR QUI S'ELEVE CONTRE SODOME ET GOMORRHE EST IMMENSE, ET LEUR PECHE EST ENORME. JE VAIS DESCENDRE POUR VOIR SI LEUR CONDUITE CORRESPOND REELLEMENT AU BRUIT QUI EN EST PARVENU JUSQU'A MOI ; S'IL EN EST AINSI, JE LE SAURAI."


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mer 24 Déc - 3:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 30 Jan - 14:59



SODOMIE : n.f. (de Sodome). Coït anal.

SODOMITE : n. m. Celui qui pratique la sodomie.

A SODOME la pratique de la sodomie était pratique courante !

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 30 Jan - 15:09



Ecoutons nos "spécialistes " en sexologie actuels :


Traitements en sexologie

Éjaculation précoce Impuissance et pannes d'érections

Anéjaculation ou difficulté pour éjaculer

Anorgasmie Frigidité Vaginisme Douleur lors des rapports

Comment vivre et épanouir pleinement sa sexualité

Comment bien faire ou bien pratiquer

Les caresses et les massages érotiques La fellation Le cunnilingus La sodomie

L'amour après 50/60 ans Les caresses clitoridiennes en particulier Tout savoir sur le pénis

viagra, une solution.

__________________________________________________________________

Permettez que je ne développement sur ces sujets... majoritaires sur la toile....

Et dans les médias.... Sur ces sujets, nous sommes que plus informés....

Nous sommes bien loin du caractère sacré du mariage voulu par le PERE ETERNEL entre un homme et une femme dans l'amour et la procréation d'une pure famille...

____________________________________________________________________


Dernière édition par Ange Gabriel le Sam 30 Jan - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 30 Jan - 15:17



Les citées jumelles de Bab Edh-Dhra et Numeira, plus connues sous le nom de Sodome et Gomorrhe, les citées du péchés, ont-elles été détruites par la colère de dieu ? Grâce aux preuves archéologiques, découvrez leur véritable histoire. Cette histoire est l'une des plus anciennes de la bible. Racontée après celle d'Adam et Eve et l'arche de Noé, elle retrace la fin de deux villes condamnées par Dieu. Première étape pour les archéologues, vérifier l'existence même de Sodome et Gomorrhe, puis comparer les textes aux vérités historiques. Une enquête minutieuse menée par des spécialistes du monde entier.

GRAHAM (pas billy Graham dont je parlerai plus tard...) est ravi que sa théorie puisse convaincre les scientifiques sur les limites de la connaissance.

Si l'on sonde la MER MORTE, on fera des découvertes majeures qui prouveront que la Vérité historique se trouve bien dans la BIBLE !


AUTRE VIDEO A VOIR !

CONFERENCE DU PERE SAMUEL ROUVILLOIS DE LA COMMUNAUTE DE ST JEAN

http://fr.gloria.tv/?media=35893


Dernière édition par Ange Gabriel le Ven 5 Fév - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 30 Jan - 17:50



Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Jeu 4 Fév - 19:30



Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Mer 17 Fév - 15:28



QUAND LES HOMOSEXUELS SE REGROUPENT DEVANT LE PARVIS DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS POUR UNE DEMONSTRATION DE BAISERS COLLECTIFS, LES DETRACTEURS DE CETTE AUDACIEUSE DEMONSTRATIONS ARRIVENT EN FORCE !

http://fr.gloria.tv/?media=52205

IL Y A ENCORE DE L'ESPOIR ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 12 Jan - 17:44

LE MARIAGE GAY OU LA DICTATURE DE LA CONFUSION


La question du mariage gay appelle dix remarques.


Il importe d’abord de distinguer la question de l’homosexualité de celle du mariage gay. L’homosexualité appartient à la sphère privée et renvoie à une histoire singulière. C’est ainsi, il y a des personnes dans la société dont la manière d’aimer consiste à aimer une personne du même sexe. Pourquoi en est-il ainsi ? Nous n’en savons rien et nous ne le saurons sans doute jamais, tant il y a de raisons possibles à cela. Toujours est-il qu’il s’agit là d’une réalité que la société se doit de respecter en offrant aux couples homosexuels une protection de leur vie privée au même titre que celle dont peut jouir chaque citoyen.

II) Le mariage gay relève en revanche d’une question qui regarde tout le monde, celui-ci étant appelé à bouleverser de manière irréversible la norme en vigueur en établissant une nouvelle norme en matière de famille, de filiation et de transmission, s’il vient à être adopté.

III) À l’origine, le mariage est une donnée naturelle. C’est ainsi, pour faire naître la vie un homme et une femme s’unissent et procréent un enfant. En établissant le mariage comme institution, la société a donné un cadre juridique à cette donnée naturelle afin de la protéger.
IV) Il s’avère qu’aujourd’hui le mariage, la filiation et la transmission ont changé de sens. La procréation n’est plus l’unique sens du mariage, le mariage-sentiment ayant tendance à l’emporter sur le mariage-procréation. De même, l’enfant n’a plus pour unique sens d’être le fruit de l’union d’un couple, le désir d’enfant introduisant des demandes d’enfants de la part de personnes seules ou des demandes d’adoption ou de procréation assistée de la part de couples stériles.
V) La question qui se pose dès lors et qui concerne tous les couples, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels, est celle de savoir si le sentiment doit devenir l’unique sens du mariage et si le désir d’enfant d’où qu’il vienne doit devenir la raison d’être de ce dernier. Elle est également le fait de savoir si ce qui se fait doit devenir la norme de ce qui est.
Si tel est le cas, il faut savoir que rien ne va pouvoir s’opposer formellement à ce qu’on lève désormais l’interdit de l’inceste au nom du droit de s’aimer pour tous. Le sentiment en dehors de toute donnée naturelle devenant la norme, au nom de l’amour un père pourra réclamer d’épouser sa fille voire son fils, une mère son fils voire sa fille, une sœur son frère ou sa sœur, un frère sa sœur ou son frère.

Si tel est le cas, tout étant noyé dans l’amour érigé en droit au-dessus de toute réalité, plus personne ne sachant qui est qui, il y aura fatalement une crise d’identité et avec elle un problème psychique majeur. Les tendances psychotiques générées par l’individualisme hédoniste pour qui le réel n’existe pas et ne doit pas exister vont se renforcer.
Un père étant aussi un amant et une mère une amante, il va devenir impossible de parler de père et de mère et donc de savoir qui a autorité pour élever des enfants. En ce sens, la famille va littéralement exploser.

Enfin, l’interdit de l’inceste étant levé, c’est le sens même du devenir de l’être humain qui va être atteint, le sens de cet interdit étant de rappeler aux êtres humains qu’ils sont faits pour devenir, en épousant, non seulement un autre hors de sa famille mais aussi de son sexe et non pour demeurer dans la même famille et le même sexe.

En ce sens, le législateur qui va devoir se prononcer sur le mariage homosexuel a de lourdes responsabilités. S’il décide de faire du mariage une affaire de droit et de sentiment en dehors de toute donnée naturelle, il introduira dans la cité la ruine possible de l’identité psychique, de la famille ainsi que du devenir symbolique de l’être humain.

VI) Au-delà de cette question qui concerne tout le monde, les hétérosexuels comme les homosexuels, la question du mariage gay pose un certain nombre de questions qu’il importe d’examiner avec attention, la principale d’entre elle étant celle du même. Au nom de l’égalité et du refus d’établir des discriminations, est-il possible d’établir une équivalence entre tous les couples ? Trois éléments s’y opposent.
VII) En premier lieu, pour une simple question de réalité et de donnée objective, on ne peut pas mettre sur le même plan hétérosexualité et homosexualité, un homme et une femme n’étant pas la même chose que deux hommes et deux femmes. Les couples hétérosexuels ne sont pas des couples homosexuels ni les couples homosexuels des couples hétérosexuels. Établir une équivalence entre les deux revient à nier la réalité en opérant une grave confusion entre genre et pratique.

Avant d’être une pratique, l’hétérosexualité est un genre et pas une pratique, alors que l’homosexualité est une pratique et non un genre. La preuve : pour être homosexuel, il faut d’abord être homme ou femme. Si demain, au nom de l’égalité, tout est mis sur le même plan, la pratique particulière dictant ses lois au genre, un processus dangereux va s’engager à savoir celui de la disparition à plus ou moins long terme de la différence sexuée. On va alors assister à un effet dictatorial. Pour que les homosexuels puissent exercer leur droit à l’égalité, l’humanité va être interdite de faire une différence entre homme et femme, voir dans l’hétérosexualité un fondement et non une pratique étant considéré comme une pratique discriminatoire. Une nouvelle humanité va voir alors le jour. Nous vivions jusqu’à présent dans un monde marqué par la différence. Nous allons connaître un monde nouveau fondé sur l’indifférenciation. Quand on sait que la différence est le propre du vivant et l’indifférencié le propre de la mort, un principe de mort va désormais servir de principe pour guider l’humanité.

VIII) La difficulté soulevée par l’équivalence décrétée entre tous les couples se retrouve au niveau des enfants. Comme il semble qu’on l’ait oublié, il importe de rappeler qu’un couple homosexuel ne peut pas avoir d’enfants. On peut le déplorer, mais c’est ainsi, deux hommes et deux femmes ne peuvent pas procréer. Ceci veut dire que, pour qu’il y ait procréation l’homme a besoin de la femme et la femme de l’homme.

Les homosexuels réclament de pouvoir avoir un enfant. Ils se fondent pour cela sur le droit qui est accordé aux couples hétérosexuels d’adopter ou de procéder à une procréation médicalement assistée. Ils oublient ou font semblant d’oublier que ce n’est pas le droit qui les empêche d’avoir un enfant mais la Nature.

Certes, un couple hétérosexuel peut adopter ou passer par la procréation assistée afin d’avoir un enfant. Il importe de souligner toutefois qu’un enfant adopté par un couple hétérosexuel n’a pas et n’aura jamais le même sens qu’un enfant adopté par un couple homosexuel. Lorsqu’un couple hétérosexuel adopte un enfant, il le fait pour pallier un problème de stérilité. Lorsqu’un couple homosexuel veut adopter un enfant, il le fait pour contourner une impossibilité. Le registre symbolique n’est pas le même, vouloir contourner une impossibilité à l’aide d’une loi nous situant dans le domaine de la fiction prométhéenne et non plus dans celui de la réalité humaine.

Jusqu’à présent, la rationalité de la société repose sur la notion de limite et avec elle sur l’idée que tout n’est pas possible. Tout ne se décrète pas. Tout ne se fabrique pas. Limite positive autant que protectrice, l’idée que tout ne se décrète pas nous préservant de la dictature du Droit et l’idée que tout ne se fabrique pas nous préservant de la dictature de la Science. Avec le mariage gay et l’ouverture à la possibilité pour couples gays de recourir à l’adoption ainsi qu’à la procréation médicalement assistée, il va en être autrement. L’idée que rien n’est impossible va voir le jour en enterrant la notion de limite. Voyant le jour, plus rien ne va nous protéger de la dictature du Droit et de l’idée que tout peut se décréter. Plus rien ne va nous protéger de la dictature de la Science et de l’idée que tout peut se fabriquer. On obéissait la Nature qui, comme le dit Montaigne, est « un doux guide ». Nous allons désormais obéir à la Science et au Droit. La Nature évitait que l’Homme n’obéisse à l’Homme. Désormais, l’Homme va obéir à l’Homme sans que l’Homme n’obéisse à quoi que ce soit. Dostoïevski au 19e siècle comme Léo Strauss au 20e siècle voyaient dans le « Tout est possible » l’essence du nihilisme. Ils redoutaient comme Nietzsche que celui-ci n’envahisse l’Europe en ne se faisant aucune illusion cependant à ce sujet. Avec le mariage gay, l’adoption et la procréation assistée pour couples gays, le « Tout est possible » va devenir une réalité et, avec lui, le nihilisme sous la forme du triomphe sans partage de la Science, du Droit et de l’Homme.

IX) Dans le même ordre d’idées, il importe de distinguer un enfant que l’on fait d’un enfant que l’on fait faire. Quand un couple fait un enfant, l’enfant est une personne. Le fait de faire un enfant se passant entre des personnes qui s’aiment et pour qui l’enfant n’est pas une marchandise ni l’objet d’un trafic. Quand on fait faire un enfant par un tiers, l’enfant n’est plus une personne, mais un objet voire une marchandise dans un trafic. Témoin le fait de louer le ventre d’une mère porteuse ou les services d’un géniteur.

Lionel Jospin faisait remarquer qu’il n’y a pas un droit à l’enfant, mais un droit de l’enfant. Si le mariage gay avec procréation assistée est adopté, le droit de l’enfant va être sacrifié au profit du droit à l’enfant. Sous prétexte de donner un droit à l’enfant aux homosexuels, l’enfant considéré comme objet n’aura plus droit symboliquement au statut de personne. Alors que le monde des droits de l’homme s’efforce de lutter contre la réification de ce dernier, au nom du droit à l’enfant, on va réifier ce dernier.

Il va y avoir en outre des questions pratiques à gérer. D’abord le coût. Pour qu’un couple d’hommes puisse avoir un enfant, il va falloir louer le ventre d’une mère porteuse. Ce qui n’est pas donné, le prix moyen se situant entre 80.000 et 100.000 euros. Comme les couples gays vont réclamer que la facture soit réglée par la Sécurité Sociale au nom du droit à l’enfant pour tous et de l’égalité, comment celle-ci va-t-elle faire pour faire face à cet afflux de dépenses au moment où son déficit se creuse ? Qui va payer et comment ?

Par ailleurs, l’État prenant en charge les mères porteuses, il va falloir aller chercher celles-ci ou bien créer un service spécial. L’État se refuse à devenir un État proxénète en autorisant et en organisant le trafic du sexe de la femme. Pour que la procréation médicalement assistée puisse exister, il va falloir qu’il devienne quelque peu trafiquant et qu’il organise le trafic des ventres. Ce qui ne va pas être une mince affaire. Quand un couple ne sera pas content du bébé d’une mère porteuse et qu’il décidera de le rendre, que va-t-on faire ? Obliger le couple à garder l’enfant ? En faire un orphelin ? Payer la mère porteuse pour qu’elle le garde ? Et qui payera le psychiatre qui devra soigner l’enfant ainsi ballotté et quelque peu perturbé ?

X) Ce problème rencontré dans le fait de faire faire un enfant va se retrouver avec celui de l’éduquer. Une chose est d’avoir un père et une mère, une autre d’avoir deux pères et deux mères. Obliger un enfant à naître et à grandir dans un couple homosexuel va se confondre avec le fait d’interdire à un enfant de savoir ce qu’est le fait d’avoir un père et une mère. A-t-on le droit d’enlever ce droit à un enfant ? Si tel est le cas, cela voudra dire que pour que les homosexuels aient droit à l’égalité les enfants des couples homosexuels seront condamnés à ne pas être des enfants comme les autres.
Certes, les orphelins n’ont pas leur père ou leur mère. Mais, il s’agit là d’un accident et non d’une décision. Avec le droit pour couples gays d’avoir un enfant, les orphelins ne seront pas le produit d’un accident de la vie mais d’une institutionnalisation délibérée. Ils seront obligés par la société de n’avoir soit pas de père, soit pas de mère.
À cette situation qui ne manquera pas de produire à un moment ou à un autre des mouvements de révolte s’adjoindra une autre difficulté. L’enfant de couples gays n’aura pas droit à une origine réelle, mais à une origine absente. À la case père ou mère il y aura un blanc. Ce qui n’est pas simple à porter. Qu’on le veuille ou non, l’enfant ne pourra pas ne pas se sentir coupable, la propension naturelle des enfants étant de se culpabiliser quand l’équilibre familial n’est plus respecté.

En conclusion, les partisans du mariage gay, de l’adoption et de la procréation médicalement assistée pour couples gays rêvent quand ils voient dans ce projet un progrès démocratique sans précédent. Ils croient que tout va bien se passer. Cela ne va pas bien se passer. Cela ne peut pas bien se passer pour la bonne raison que tout a un prix.

Ne croyons pas que l’on va remettre la différence sexuée en voyant en elle une pratique parmi d’autres sans que cela ait des conséquences. N’imaginons pas que des enfants fabriqués, à qui l’on aura volé leur origine, seront sans réactions. Ne pensons pas que la disparition des notions de père et de mère au profit de termes comme parent I ou parent II permettront l’existence d’une humanité plus équilibrée et mieux dans sa peau.

On prétend résoudre des problèmes par ce projet de loi. On ne va pas en résoudre. On va en créer. Le 20e siècle a connu la tragédie du totalitarisme et notamment du projet insensé de créer un homme nouveau à travers une race ou une classe. Ne cédons pas à la tentation de fabriquer un homme nouveau grâce à la Science et au Droit. Tout ne se décrète pas. Tout ne s’invente pas. Il existe des données naturelles de la famille. N’y touchons pas. Ne jouons pas avec le feu. Ne jouons pas à être des apprentis sorciers. Le Tao voit dans la complémentarité entre le féminin et le masculin une loi d’équilibre dynamique fondamentale de l’univers. Ne touchons pas à cette loi d’équilibre.
Nous avons tous des amis homosexuels que nous respectons, que nous estimons et que nous aimons. Qu’ils soient d’une profonde moralité, nous n’en doutons pas. Qu’ils soient capables d’élever un enfant, nous n’en doutons pas non plus. Qu’un enfant puisse être plus heureux dans un couple homosexuel que dans certains couples hétérosexuels, nous n’en doutons pas une fois encore. Que cela soit une raison pour légaliser le mariage gay et permettre l’adoption ou la procréation médicalement assistée pour couples gays, c’est là une erreur.
Une chose est une loi, une autre est un cas particulier. On ne fait pas une loi avec des cas particuliers, mais à partir d’une règle tenant compte de tout ce qu’il y a derrière. S’agissant du mariage gay avec adoption et procréation médicalement assistée, il y a derrière une telle règle trop de choses dangereuses et graves pour que celle-ci puisse devenir une loi allant dans le sens des intérêts fondamentaux de l’être humain.

La Gauche a le pouvoir à l’assemblée et peut décider de passer en force grâce au nombre de ses voix et ce afin de paraître de gauche. Elle peut choisir de préférer la Gauche à l’être humain. Elle s’honorera de choisir l’être humain plutôt que la Gauche, sachant qu’en servant l’être humain elle est sûre de servir ses propres intérêts alors que l’inverse n’est pas sûr. Tant il est vrai que l’on n’a jamais intérêt à scandaliser l’honnête homme en l’obligeant à devoir se soumettre par la contrainte à ce que sa raison répugne à accepter par respect pour la raison.

Le mariage gay qui nous propose une grande noyade collective dans l’amour n’est pas raisonnable. La mise en question de la distinction entre homme femme ravalée au rang de pratique sexuelle n’est pas raisonnable. Vouloir avoir un enfant à tout prix en recourant soit à l’adoption, soit à un père donateur, soit à une mère porteuse n’est pas raisonnable. Ne plus parler de père et de mère mais de deux pères ou de deux mères n’est pas raisonnable. En un mot, bidouiller une famille grâce à un montage juridico-médical et appeler cela famille n’est pas raisonnable. Les mots ont du sens quand ils renvoient à une réalité. Quand ils ne sont plus que ce que l’on décide qu’ils doivent être, on n’est plus dans le domaine du sens, mais de la confusion. Le règne de la confusion, sa dictature et avec elle la confusion des esprits et des comportements, n’est-ce pas ce dont nous souffrons déjà et qui risque de nous engloutir ? Est-il besoin d’en rajouter ?

Bertrand VERGELY.



Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Sam 12 Jan - 18:18

[youtube][/youtube]


Dimanche 13 janvier, des centaines de milliers de familles s'apprêtent à battre le pavé parisien pour dire leur opposition au projet de mariage homosexuel qui sera discuté dans les prochains jours à l'Assemblée.

http://www.facebook.com/LaManifPourTous




Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Mar 2 Sep - 10:49



Medjugorje ex-Gay italien,Luca di Tolve guéri du VIH par la Gospa et marié à une femme.(partie 1)
Préambule :

C'est le tître d'une chanson italienne ," Luca était gay",mais aussi l'histoire d'un homosexuel atteint du VIH,qui a été guéri par le Rosaire et Notre-Dame de Medjugorje (la Gospa) et il s'est marié...avec une femme.


chanteur povia
Cette chanson a fini 2ème au festival pour la chanson de San Remo de 2009 et a remporté le prix des meilleures paroles d'une chanson.Arcigay a menacé de bloquer le festival.

les paroles de la chanson en italien
http://www.affaritaliani.it/entertainment/luca-era-gay-testo160209.html

Je me suis longtemps posé la question : la Gospa pouvait-elle guérir le Sida et ramener les homosexuels vers l'hétérosexualité.J'en doutais.
Puis,la récente guérison de Cristian Filice de la maladie mortelle de Lou Gehring,m'a fait changé d'avis.

Je devais trouver un témoignage authentique,fiable et crédible.Un témoignage qui soit ancien ,mais pas trop,
vérifiable par des interviews , des photos.

La Gospa a guéri des aveugles (Joëlle la Suisse),des scléroses en plaques, guérit des bébés,multiplié les conversions de grands pêcheurs, mais je ne trouvais rien sur le Sida. Juste une conversion anonyme en France après un pèlerinage à Medjugorje.

Puis je suis tombé sur ce témoignage en italien.et j'ai accumulé les articles de presse sur cette personne.
Si nous avons beaucoup de détails dans une histoire, l'histoire a des chances d'être vraie.

Vous trouverez quasiment pas de témoignage non anonymes de guérisons d'homosexuels séropositifs  , à cause des pressions des groupes LGBT,et parce que le sujet est explosif politiquement à cause du mariage homosexuel.

Voilà ce que dit le journaliste Loranzetto :
...Si un hétérosexuel révèle qu'il est gay,il est salué comme un héros , on l'invite à la télévision , on lui offre un poste de commentateur dans les journaux , mais si un homosexuel effectue le chemin inverse,il est mis à l'écart » .

Luca est -il réellement guéri du Sida?
Réponse : en tout cas ,il est toujours vivant et en bonne santé.

Est-ce un coup monté (hoax) ?,une fanfaronnade  ?

Réponse :  Tout ce qu'on peut dire,c'est que depuis,
Luca fait partie d'un groupe "d'ex-gays",il a donné des conférences,il a écrit un livre,sur son parcours.
Parfois,lors de ces conférences,il y a des manifestations LGBT.En Italie,à Brescia, 200 militants gays l'attendaient.Idem à Milan, il a du être escorté par la police.Il n'a pas la vie facile.

L'interview est très longue et en 2 parties .L'italien est difficile à traduire.Quand j'avais un doute,j'ai vérifié ses autres témoignages.
Je n'ai pas fait une traduction mot à mot.
Je n'ai pas gardé certains passages sans importance.Mais l'essentiel du texte est là.

Luca di Tolve

"Luca était gay, et maintenant il est avec elle / Luc parle avec son coeur et il dit est un autre homme" . Le 17 février 2009 quand il a entendu ces versets au festival de San remo, Luca Di Tolvah (ou Tolve)  a sursauté,

Joseph Povia chantait l'histoire de sa vie. Luca était gay , et maintenant il ne l'est plus. Il l'a été de 13 à 31 ans et il a été de plus considéré  comme "un beau morceau de viande".

" Si vous lui demandez le nombre de partenaires qu'il a eu car il en changeait avec le temps. Lui répondra en baissant les yeux, "au moins deux fois par semaine» , ce qui est un peu moins de 1 900 personnes, ce qui le place au-dessus du chanteur  Califano , détenteur du record .Celui-ci a commencé à treize ans et il a dit qu'il avait eu 1 500 femmes dans sa vie.


  Luca de Milan a trente-neuf ans.Il est maintenant avec Teresa, de Bergame trente-cinq ans, dit Terry, agent de santé dans une maison de soins infirmiers, qui est autorisé à être avec lui . Elle est séropositive, elle avait de l'hépatite, et doit avaler des comprimés à midi tous les jours.Tous les deux militent au sein d'un collectif :
le groupe de Lot, en référence à (Sodome et Gomorrhe).

Il est garde de sécurité,mais a obtenu un congé de 2 ans pour faire des conférences.

Retour en arrière :

En 1990 , Luca fut l'un des premiers à être élu Monsieur Gay à la discothèque New Idea international Via De Castillia , le club le plus transgressif de Milan , Il était depuis deux ans sur le conseil d'Arcigay Milan . Il est devenu le directeur de référence de l'association touristique des Croisières et de vacances organisés pour les gays  sur "Adam et Babylone" , les deux magazines branchés de la communauté homosexuelle .

En 1996, il avait même organisé , en coopération avec les chemins de fer , un train spécial qui était censé apporter des militants de toute l'Italie à la Gay Pride de Naples , même si le convoi a été arrêté sur les rails parce que la Arcigay napolitaine refusé le parrainage accordée à la place d'Arcigay Milan .

Il a cotoyé la jet-set internationale : Gianni Versace et Giorgio Armani , Dolce et Gabbana connu à Taormina , une photo le montre avec Carla Bruni , pas encore femme de l'ancien président de  France,  avec Naomi Campbell , Flavio Briatore et Sean Combs , le rappeur américain connu sous le nom de Puff Daddy .

-----------------------------------------------------------------------------------------

INTERVIEW


Luca Di Tolvah : Le motif profond qui pousse à adopter un comportement homosexuel est toujours le même:
prendre les caractéristiques masculines lorsque vous ne pouvez pas vous exprimer.

Enfance et adolescence

J'ai eu une mère aimante et oppressive anxiogène. Elle s'est marié à dix-sept ans. À l'époque, mon père travaillait à la maison de disques Ri-Fi , qui comprenait des artistes comme Mina et Fred Bongusto. A la maison, il n'était jamais là, et les rares fois qu'il était là, ils se disputaient. Finalement, ils se séparèrent.

A six ou sept ans maman m'a envoyé à l'école en collants. "Mais tu es un homme ou une femme?": je taquinais mes camarades de classe. J'ai enlevé le pantalon en vigueur pour le savoir.

Lorsque le groupe des hommes vous rejette, que faites-vous? Vous terminez dans le groupe des femmes. Je n'avais que des maîtresses. Au collège, même le professeur de gymnastique était une femme.

-----------------------------------------------------------------------
Même récit,autre interview ,même période :

Mes parents se sont séparés quand j'étais petit, mon père est rentré chez lui et j'étais seul avec ma mère dans un environnement exclusivement féminin. J'ai joué avec des poupées, j'avais changé le ton de ma voix, je me sentais très rassuré quand j'étais avec les femmes et effrayé, mais attirés par des personnages masculins.
J'avais 13 ans et pas de père qui m'aurait poussé à rejoindre le "groupe des hommes".A partir de ce moment, j'ai été rejeté parce que je n'étais pas avec eux.je ne jouais pas comme tout le monde au football. A cet âge, mon malheur et, dans le même temps, le besoin d'affection, qui s'est manifesté par des pulsions homosexuelles :. Je suis tombé amoureux de mon camarade de classe, un type masculin et viril.
l'erreur était de croire que j'étais "né gay," comme celà est vanté par des affiches, mon expérience est commune à tous les homosexuels que j'ai connus: Vous tombez en amour avec un garçon parce que c'est ce que vous voulez être.

J'étais malade, j'étais malheureux, je me cachais mes pensées, jusqu'à ce que mes parents l'aient remarqué et m'ont emmené dans une clinique, où on leur a dit que j'étais gay et ils m'ont permis d'exprimer ma deuxième tendance.

Si ils avaient chercher à comprendre que mon malaise découlait d'un manque de figure masculine , je ne serais pas ici,

mais plutôt ce qui se passe encore  fréquemment aujourd'hui,

On pense que  l'homosexualité est une deuxième tendance.Mais cette fausse liberté  n'aide pas à affronter le problème, mais le supprime.
Ce jour-là, j'étais à la porte, mais j'avais entendu ce qui a été dit, j'ai commencé à être intrigué et j'ai été soulagé quand j'ai découvert que je n'étais pas seul, il y avait d'autres comme moi.

J'ai quitté la maison à 18 ans et suis entré dans un monde homosexuel.

http://blog.studenti.it/stelladelcieloit/archives/4448
-----------------------------------------------------------------
Stephen Lorenzetto : "Tu as interrompu tes études, tu deviens prostituée."
Luca Di Tolvah : J'avais l'habitude de faire du maintien. C'est une pratique assez courante dans le monde gay . J'ai rencontré Richard, trente ans, fils d'un milliardaire milanais. Il a travaillé pour l'industrie de la bijouterie ainsi que dans la mode.
Les stylistes m'ont présenté comme son petit ami. On m'a versé trois millions et demi de lires par mois juste pour être avec lui.

Plus une carte de crédit. Il m'a payé un entraîneur personnel parce que je devenais de plus en plus beau et bien membré. Dans le même temps, chacun de nous avait des histoires parallèles. J'ai vécu dans Montenapoleone, je suis devenu autiste parce que j'avais une Rolex au poignet en or.

Stephen Lorenzetto : "Puis tu as commencé à faire du shopping pour d'autres personnes."

(assistant personnel).


Luca Di Tolvah :

 Oui, j'ai accompagné des gays fortunés ,partout dans le monde, en particulier les Américains, pour faire du shopping dans les boutiques de luxe.

Mon nom était sur ​​Spartacus , le guide international pour gays .
Il m'est arrivé aussi de conduire des princesses arabes . L'une d'elles a dépenser en quelques heures 150 millions de vêtements, en chaussures et en sacs à main. J'en étais venu à gagner trente millions par mois de cette manière. Chaque année, moi j'allais faire du shopping à New York et à Miami .
C'est là que j'ai vu un grand panneau de signalisation routière: "Croisière gay" . "Je pensais - ici nous pourrions être également accueilli au Club Med '!

j'ai décidé d'organiser des croisières homosexuelles en Italie.

Stephen Lorenzetto : «Et les navires où tu les a trouvés"?
Luca Di Tolvah : J'ai demandé à Costa et Moby  croisières . Aucun des responsables des deux sociétés n'étaient opposés. Pour la première croisière j'ai choisi la Corse. Au départ de Gênes avec soixante passagers, tout travestis. pour une fête ou nous serions tous nus en partie nus .en groupe sous les douches. Avec un tirage en soirée dans des boxes, pour promouvoir l'échange de couple.
Stephen Lorenzetto : "Pourquoi se déguiser" ?
Luca Di Tolvah : J'ai été attiré par les transsexuels éphébiques. J'allais pendant des heures  regarder ceux qui ont combattu dans Corso Sempione. C'est là que j'ai rencontré Diego.
Stephen Lorenzetto : "Un travesti"?
Luca Di Tolvah : Oui, il s'appellait Belladonna . Mais le plus beau, il y avait une entente solide entre nous, mais la mort a ouvert sa danse. Contre le sida,il n'y avait pas de remède.
Vous mourriez en moins d'un an.

Belladonna a progressivement perdu la vue. Son corps sculptural a été réduite à l'état larvaire.
"Allez, Bella, remets toi d'aplomb pour que nous puissions partir sur une croisière!" ,
j'ai essayé de le rassurer. Je ne voulais pas le voir souffrir, donc , après tant d'années,j'ai recommencé à prier et à mettre mes prières dans les mains  de Notre-Dame des Larmes à Syracuse.

A cette époque, Belladonna avait perdu connaissance à jamais. "C'est une bonne fortune pour votre ami," m'ont dit les médecins.

Il avait également développé une toxoplasmose du cerveau qui conduit à la pourriture. Mieux vaut être dans le coma: Si il était resté lucide, il aurait subi les tourments de l'enfer  .

Et j'ai eu pour la première fois, l'idée que mes prières à la Vierge avaient été exaucées.

Stephen Lorenzetto :  . Toi aussi tu as été diagnostiqué avec le virus VIH "

Luca Di Tolvah : C' est arrivé sur le chemin du retour de Miami . J'ai eu une forte fièvre . Maintenant, les médecins ont suggéré que j'avais contracté le paludisme dans certaines zones marécageuses de Floride .

Ma peine de mort a été prononcée par un docteur Sacco à Hôpital de Milan : «Le VIH est positif ,séropositif. Désolé. Voici les examens . Allez dans la file d'attente pour le rendez-vous " . J'ai réalisé que je devais mourir . Je suis retourné vivre avec ma mère . Lors de la fête que j'ai donné pour le trentième anniversaire d'un homme gay,j'ai trouvé une brochure sur la thérapie réparatrice du professeur Nicolosi qui avait été oublié dans ma maison . Je l'ai lu avec avidité .

Stephen Lorenzetto : " Est-ce que tu as trouvé quelque chose " ?
Luca Di Tolvah :C'est tout à fait vrai. Pendant des années, j'avais bu, j'avais sniffé de la coke, j'avais eu des relations sexuelles avec plusieurs partenaires en même temps et dans une trentaine de poses différentes, mais j'étais malheureux. A défaut de devenir un homme, j'ai essayé de prendre possession des étreintes  et les attributs extérieurs de la masculinité, une sorte de cannibalisme relié à la jouissance.

Pendant la journée, j'essayais de me défendre de ce que j'allais  faire dans la nuit, parce que je réalisais que chaque sentiment de plénitude disparaîssait avec l'éjaculation. Mais le soir, pas suffisamment pour me libérer de la névrose qui m'avait épuisé  après le coït. car celà revenait plus fort peu de temps après.
Stephen Lorenzetto : «Parlez-moi du cercle de Dante."
Luca Di Tolvah : Au début, je pensais que je pouvais trouver le salut dans le bouddhisme. pendant des heures et des heures à répéter la mantra «Nam Myoho Renge Kyo" devant des autels parfumés avec des pommes.

Puis un jour, j'ai vu un chapelet sur ​​le comptoir et j'ai entendu une locution intérieure de lumière qui m'a commandé: "prends". J'ai commencé à réciter. Au troisième couplet,je suis tombé à  genoux, littéralement. Je me sentais un amour indescriptible, l'amour maternel, qui n'existe pas sur Terre, et j'ai fondu en larmes. Celà fut une libération. A partir de ce moment, les pulsions homosexuelles, les angoisses, la tristesse, le désespoir, les pensées négatives, la peur de mourir ont disparu . J'ai continué à travailler dans un centre d'appel .

J'ai continué de fréquenter les gays , C'étaient comme des frères. À la fin, ils étaient devenus ma famille. Ils se moquaient de moi: "Voici Jean le Baptiste!" , "cherie, tu es dans ta phase mystique !" , "Medjugorje est arrivé!"

Ils voulaient me voir danser sur un cube en montrant mes fesses . J'ai vécu dans la crainte que mes pulsions homosexuelles se reproduisent.

Stephen Lorenzetto : "Et pour éviter cette éventualité, qu'as tu fait"?

Luca Di Tolvah :
J'ai trouvé Giancarlo Ricci , adhérent et psychothérapeute au réseau NARTH du professeur Nicolosi. J'ai commencé à travailler sur ma virilité.
Après avoir été embauché comme agent de sécurité, j'ai commencé à étudier la Gazzetta dello Sport et regarder le processus de Biscardi à la télévision pour  ne pas être pris au dépourvu par des collègues qui ne parlaient que de football.
J'ai attendu le jour où ils m'ont invité avec eux au bar pour boire une bière. J'étais de retour dans le groupe de homme. J'ai pensé, je peux être hétérosexuel, je peux former une famille. C'était une idée que je me sentais bien.

Stephen Lorenzetto : «La seule chose qui te manquait était une femme" .
Luca Di Tolvah : je suis tombé en amour avec une jeune fille blonde, beau visage, de beaux seins. Malheureusement, elle était athée et de gauche,
je lui ai parlé de la pilule du lendemain, et je voulait qu'elle se repente. Après trois mois nous nous sommes quittés.
En 2005, je suis allé à Medjugorje
pour remercier la Vierge pour m'avoir sauvé.

Au moment de l'apparition, c'était comme si c'était l'arrêt de la création. Le silence absolu, irréel. J'ai regardé le soleil à l'œil nu. Je suis tombé sur mes genoux. De retour en Italie, à la maison avec un couple d'amis qui avaient été en pèlerinage avec moi, j'ai rencontré Teresa. Le 22 Août 2008, après trois ans de fiançailles, je l'ai épousé. Maintenant, je veux être un père.



. Stephen Lorenzetto : " Mais elle n'est pas séropositive , je suis désolé" ?




Luca Di Tolvah : Oui , mais il y a eu  un autre miracle car je me suis converti , la charge virale du VIH est complètement effacé. Je vais bien . Ainsi, un enfant ne va pas courir des risques . même si c'est tardif.




Stephen Lorenzetto : " Tu as dit , " je suis guéri " , donnant implicitement les homosexuels comme malades . Mais sur le site pour l'égalité des chances , il est écrit : «L'homophobie est une maladie dont vous pouvez guérir . " Il est donc ceux qui ont peur des gays de peur d'être malades " .

Luca Di Tolvah : Guéri au sens étymologique : mettre à l'abri . Une guérison spirituelle . Je pourrais utiliser un autre verbe . J'utilise cette phrase parce que nous pourrions mal comprendre mes mots. Je n'ai jamais pensé que l'homosexualité était une maladie .

Stephen Lorenzetto : " Et l'homophobie est une maladie " ?

Luca Di Tolvah : Selon le DSM , le manuel de troubles mentaux , pour diagnostiquer une phobie,nous devons présenter  au moins quatre des symptômes suivants : palpitations , tachycardie, sueurs , tremblements , de l'essoufflement , des douleurs thoraciques , des nausées , des douleurs abdominales , de la confusion ou évanouissements , la dépersonnalisation , la peur de devenir fou ou de mourir , paresthésies .

Qui est dépeint comme  homophobe avec quatre de ces symptômes tout en parlant des gays? Mais enfin !

A suivre....

articles précédents :

http://medjugorjeetlagospa.blogspot.fr/2014/01/medjugorje-gay-et-la-gospaun.html

http://medjugorjeetlagospa.blogspot.fr/2014/01/la-position-de-leglise-sur-medjugorje_23.html

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------



résumé
http://religionenlibertad.com/articulo.asp?idarticulo=26941


son histoire

http://www.centrosangiorgio.com/piaghe_sociali/omosessualita/pagine_articoli/ero_gay.htm

http://blog.studenti.it/stelladelcieloit/archives/4448

l'association
http://www.gruppolot.it/wp/2012/09/luca-era-gay-a-medjugorje-ho-ritrovato-me-stesso/

son livre.

http://www.lucaditolve.it/

http://www.uccronline.it/2013/05/15/luca-di-tolve-non-puo-parlare-la-lobby-gay-lo-impedisce/

http://radio.ognjisce.si/sl/130/utrip/7570/

Sa dernière interview (en italien) et dernier article le concernant.

http://www.zenit.org/it/articles/non-ero-gay-ma-mi-etichettavano-cosi

http://www.pianetagay.com/polemiche-per-luca-di-tolve-lex-mister-gay-convertito/#.U8IsDPl_uSo
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Jeu 4 Déc - 17:06




ECHANGE ENTRE QUELQUES INTERNAUTES :

les homosexuels ne naissent pas homos, c'est dieu qui crée leur ame et il ne mettrait jamais l'homosexualité etc... en elles, car l'homosexualité est un péche et mene en enfer si on ne se repent pas

-------------------------------------------------------------------

l'idéologie mondialiste est le pire des poisons, c'est la perversion encouragée pour le malheur de l'humanité toute entière

--------------------------------------------------------------------

si je n'aimais pas les hommes, je ne prendrais pas mon temps pour faire des montages etc... J'aime les hommes en eux meme car nous sommes des frères, et chacune de nos ames sont crées et données par Dieu, mais je ne sais plus ou j'ai lu qu'il fallait dire àà ses frères quels sont ses lacunes, car on doit avoir la volonté qu'il se sauve. Et l'homosexualité est un péché mortel  Après peut etre me suis-je mal exprimé donannt l'impression que j'attaquais les hommes directement, mais mon but était de dénoncer l'homosexualité, qui est une tentation de Satan

-------------------------------------------------------------------

On ne juge pas la personne, mais le péché! L'homosexualité est condamnée par l'Eglise et va contre la famille.

------------------------------------------------------------------

Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs n'hériteront le royaume de Dieu. (1 Corinthiens 6: 9, 10)

-------------------------------------------------------------------

Les aliments sont pour le ventre et le ventre pour les aliments, et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité; il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. (1 Corinthiens 6: 13)

---------------------------------------------------------------------

Des hommes d'Eglise qui nous parlent de tolérance, laissez moi rire, si vous trouvez cela normal d'être homosexuel, c'est votre problème, pas le mien, allez donc remplir vos Eglises.........

---------------------------------------------------------------------

L' homosexualité est abominable c écrit dans la bible et l' église en parlait. Ne tombez pas dans le piège de la franc maçonnerie par pitié

---------------------------------------------------------------------

Christine...... ! prière de connaitre les 10 Commandements, c'est le minimum pour parler de Religion (sans la colorer des hérésies qu'inculque le Malin, ses "droits de l'homme", son monde inversé, ses "mélanges", ses ignares orgueilleux, ses sectes et fausses religions, etc.).
Des homosexuels catholiques, des gloutons catholiques !?
Et puis quoi encore !?



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


LE WEBMASTER : PERSONNELLEMENT, L'HOMOSEXUALITE EST POUR MOI UN COMPORTEMENT ETRANGE ET EN DECALAGE AVEC CE QUI FAIT DE NOUS DES ETRES HUMAINS.... CONTRAIREMENT AUX ANIMAUX....

C'EST UNE OFFENSE A DIEU...SURTOUT QUAND ON S'AFFICHE AU NOM DE DIEU !!!  QUI NOUS A FAIT A SON IMAGE....




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Dim 7 Déc - 2:44

[size=18]




L’allemand Rainer Maria Woelki, à bientôt 58 ans, est le plus jeune cardinal de l’Eglise catholique. Il vient d’être nommé par le pape François archevêque de Cologne, le plus grand et plus important diocèse d’Allemagne ; il était jusqu’alors archevêque de Berlin. Il doit son ascension rapide à Benoit XVI qui le fit archevêque et cardinal en 2011 et 2012.

D’aucuns veulent retenir de ce prélat les mots compatissants, mais qui ne coûtent rien, envers la jeunesse pauvre d’Allemagne, se lançant dans des grandes envolées humanitaires sur ces malheureux démunis.

La réalité, c’est que le cardinal Rainer Maria Woelki est un petit soldat du nouvel ordre mondial. Il est contre la pauvreté – qui ne le serait pas ? – , et pour l’immigration, répétant comme toutes les « élites » dépravées du continent que l’Allemagne est à l’infini une terre d’accueil. L’affaire devient très grave lorsque le cardinal aborde l’homosexualité.

Le cardinal est naturellement contre les discriminations, notamment celles – supposées – qui toucheraient les homosexuels. A peine promu cardinal en 2012, il n’hésita pas à comparer la fidélité conjugale à celle d’une paire d’homosexuels, parlant même d’égalité de valeur dans la relation, et appelant de ses vœux que l’Eglise réfléchisse d’avantage à son attitude envers les invertis.

De toute évidence, une telle position s’aligne sur celle de l’ultra progressiste feu cardinal Martini, ancien évêque de Milan, qui affirmait dans la même période que son confrère :


« Je crois que la famille doit être défendue parce que c’est vraiment ce qui soutient la société de manière stable et permanente, et pour le rôle fondamental qu’elle exerce dans l’éducation des enfants. Toutefois, il n’est pas mauvais qu’à la place de rapports homosexuels occasionnels, deux personnes aient une certaine stabilité et, par conséquent, en ce sens, l’Etat pourrait aussi les favoriser »

Pourtant lors de sa nomination en 2011, Mgr Rainer Maria Woelki était considéré comme un ratzinguérien dur, un « ultra conservateur » ! Comme quoi le conservatisme est devenu très relatif dans cette Eglise post Vatican II… et qui plus est dans celle de François !

Xavier Celtillos

A ce sujet, voir aussi cette vidéo :





A acheter sur www.livres-et-idees.com





15 juillet 2014 à 9 h 20 min

Ce n’est donc pas d’hier que le schisme existe chez la plupart des clercs de l’Eglise et François 1er( le rouge ) en remet ne couche …en consacrant le schisme…

j’en connais qui brulent déjà sur terre…prions pour qu’ils se convertissent avant leur mort…car alors il sera trop tard malgré la sempiternelle propagande de vatican 2 … nous irons tous au paradis…


16 juillet 2014 à 19 h 25 min

Que les mécréants soutiennent la dépravation soit, mais qu’un évêque ou cardinal se fait le défenseur de la dépravation, c’est lamentable. Certes, il ne nous appartient pas de juger ou condamner les duo gays, nous devons remettre dans la voie du Christ les égarés…


1 août 2014 à 13 h 20 min

‹ […] lors de sa nomination en 2011, Mgr Rainer Maria Woelki était considéré comme un ratzinguérien dur, un « ultra conservateur » ! ›
J’avais déjà soupçonné, en assistant au sacre du secrétaire du cardinal Meisner comme évêque auxiliaire de Cologne, que ce novus homo était destiné à un quelconque évêché diocésain. Sa translation hâtive à Berlin, plutôt qu’à Limbourg où quelque autre siège ouest-allemand vacant, a confirmé mes soupçons, même si je n’ai pas fait tout le part de la cardinalisation ainsi motivée ; mais parachuter une seconde fois de suite un évêque du petit Berlin sur Cologne, cette fois un archevêque colon plutôt qu’un évêque silésien, c’est pas mal. Au lieu du flot de protestations et même des menaces d’intervention du bras séculier qui ont caractérisé la translation du cardinal Meisner, dont j’ai assisté également à l’intronisation à Cologne, c’est chez vous que je lis pour la première fois des doutes sur notre nouvel archevêque, doutes que bien sûr je partage, Mais je crois qu’en comparant un woelkisme incipient avec le ratzinguérisme, il faut trouver un autre point de référence et mettre tous les deux en question, ceci avec la très importante exception de la liturgie.
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4595
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   Dim 7 Déc - 2:47




Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'HOMOSEXUALITE ? anomalie biologique et sociale ? ET LE PERE ETERNEL CREATEUR, QU'EN PENSE-T-IL ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTREPERE & NOTREMERE :: BLOG :: ******** DETAILS (ne pas tenir compte des publicités trop souvent en rupture avec les sujets ) ********-
Sauter vers: