Ces messages que le CIEL nous transmet en urgence au travers de ses CHOISIS en nombre, va t-on les mépriser ?
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

L'immensité de l'Univers se trouve dans nos cœurs, nos prières… Les Anges les prennent dans leurs ailes, les mènent à Dieu, en offrant sur l'Autel d'Or JESUS et MARIE qui sont devant le Trône du PERE ETERNEL avec le parfum de nos prières. Et si notre prière est pure et acceptable devant Dieu, le Seigneur envoi tout de suite un ange pour la prendre dans son encensoir et la faire monter comme l'odeur d'encens vers LUI…


Partagez | 
 

 LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 29 Déc - 21:40




29/12/2010 19:21 DANS LA CROIX JOURNAL :


La Côte d'Ivoire est engluée dans la crise pale

Les pays ouest-africains maintiennent la pression sur Laurent Gbagbo et envisagent un recours à la force pour le déloger





Ciel enfumé par des feux d'ordures dans la ville d'Abidjan, où la tension est forte entre les camps Gbagbo et Ouattara (Alamba/AP).

Un mois et deux jours après le second tour de l’élection présidentielle ivoirienne, le vainqueur reconnu par la communauté internationale vit reclus dans un hôtel d’Abidjan, protégé par les militaires de l’ONU. Alassane Ouattara a nommé son gouvernement et son premier ministre, Guillaume Soro. Mais son rival, l’ancien président Laurent Gbagbo, qui ne veut pas sortir de son palais du Plateau, affirme toujours avoir gagné l’élection. L’affaire est embrouillée et prend en otage des millions de vies : celles des Ivoiriens, privés de travail et de ressources, barricadés chez eux, pour certains, dans la peur d’exactions ; celles des travailleurs étrangers, désignés à la vindicte populaire et menacés d’expulsions par la propagande diffusée sur la télévision publique.

Pour faire céder le président autoproclamé, la communauté internationale s’applique à manier la carotte et le bâton, entre menaces de sanctions et promesses d’amnisties en cas de départ volontaire de Laurent Gbagbo et de son entourage. « Gbagbo en a usé d’autres. On ne pourra le déloger que par la force », affirmait mercredi un électeur d’Alassane Ouattara, en référence aux huit années de négociations internationales qui ont conduit à l’élection présidentielle de novembre. « Un mois de gagné déjà ! Il reste encore quatre ans et onze mois au président Gbagbo avant la prochaine élection » notait, ironique, un de ses partisans.

« Les gens sont fatigués d’être complices d’une mascarade », résumait mercredi un religieux d’Abidjan. La remarque s’appliquait aux « jeunes patriotes » qui avaient renoncé la veille à manifester pour Laurent Gbagbo. Elle pourrait aussi concerner les ministres d’Alassane Ouattara, qui tentent de gouverner le pays depuis l’Hôtel du golf.
"Alassane Ouattara est maintenant le seul à pouvoir payer les factures"

Mohamed est fonctionnaire et vient de recevoir son salaire de décembre. Il avait des doutes sur la capacité de l’administration Gbagbo à régler ses factures, dès lors qu’Alassane Ouattara a reçu la signature de l’institut d’émission de la monnaie ouest-africaine (BCEAO). « Mon virement a bien été effectué sur mon compte par l’État via la BCEAO. Que se passera-t-il le mois prochain, je n’en sais rien. »

Joint par La Croix, le porte-parole du gouvernement Ouattara, Patrick Achi, explique : « Nous n’allions pas empêcher les gens d’être payés pour Noël. » Il dit par ailleurs comprendre le doute qui envahit certains des électeurs d’Alassane Ouattara : « Chaque fois que Gbagbo a eu affaire à la communauté internationale, il a réussi à s’en sortir. Cette fois, la situation est différente. Des élections ont eu lieu et nous les avons gagnées. Nous ne reculerons pas. Il ne s’en sortira pas. Mais il nous faut être patients. » Un observateur occidental résume : « Alassane Ouattara est maintenant le seul à pouvoir payer les factures. Mais il reste à définir les solutions pratiques pour qu’il le fasse… »

Depuis l’Hôtel du golf, le gouvernement Ouattara lance des appels à la mobilisation. Le 16 décembre, une marche pour la prise de la télévision publique s’est arrêtée à quelques centaines de mètres de l’hôtel, sous le feu des forces pro-Gbagbo. Une trentaine de personnes ont été tuées. Mohamed estime : « Quand on lance un mot d’ordre, il faut pouvoir affronter celui qui est en face. Ce n’était pas le cas. Ce jour-là, Ouattara a sans doute cédé à la tendance dure de ses partisans. Lui a toujours dit qu’il ne voulait pas s’installer au pouvoir dans un bain de sang. »
La grève générale est suivi de manière inégale

Cette semaine, l’appel du gouvernement Ouattara à la grève générale est suivi de manière inégale. « Le trafic routier est ralenti, car les transporteurs professionnels ne travaillent pas. Ce n’est pas forcément parce qu’ils font la grève. C’est souvent par crainte de voir leur outil de travail endommagé par des débordements qu’ils ont préféré laisser leurs camions ou leurs minibus au garage », remarque un entrepreneur d’Abidjan. De son côté, le ministre de la fonction publique d’Alassane Ouattara a menacé de sanctions, mardi, les fonctionnaires qui continueront de collaborer avec le régime d’en face.

Chacun des deux camps veut voir l’autre isolé : l’un le serait dans son hôtel, l’autre sur la scène internationale. Depuis vendredi dernier, ce sont les chefs d’État de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), sous la conduite du président nigérian Jonathan Goodluck, qui tentent de pousser Laurent Gbagbo au départ. Trois émissaires, les présidents du Sierra Leone, du Bénin et du Cap-Vert, étaient mardi à Abidjan. L’organisation ouest-africaine a brandi la menace de recourir à la « force légitime » pour faire accepter à Laurent Gbagbo qu’Alassane Ouattara est le président, « un statut non négociable ». Ils reviendront à Abidjan lundi prochain.
Négociations difficiles

Pour le camp Ouattara, la négociation ne peut porter que sur les conditions du départ de Laurent Gbagbo. Pour le camp d’en face, toute discussion est utile, surtout si elle dure. Comme gage de bonne volonté aux trois émissaires africains, le chef des « jeunes patriotes », Charles Blé Goudé, a « reporté » son meeting prévu mercredi, mais en précisant que « leur coup d’État électoral ne passera jamais ».

Pendant ce temps, dans les quartiers pro-Gbagbo comme Yopougon, on rapporte que « des jeunes patriotes s’entraînent physiquement chaque matin dans l’attente d’une mobilisation. »

« Les électeurs de Gbagbo brandissent la souveraineté nationale et l’ingérence extérieure, slogans martelés en boucle par la télévision publique, le seul média d’informations disponible, résume le religieux. La communauté internationale est accusée de négliger les atrocités commises dans le passé par les rebelles et qui rendent impossibles, à leurs yeux, l’arrivée d’Alassane au pouvoir. »
« Trêve des confiseurs »

Dans les quartiers pro-Ouattara, comme Abobo, on s’est maintenant organisé. Des vigiles font des rondes, avec sifflets et casseroles, s’ils repèrent des « jeunes patriotes » ou des miliciens étrangers. Les femmes et les enfants ont été envoyés dans leurs familles, à l’extérieur d’Abidjan, pour ceux qui en avaient les moyens.

Un expert militaire estime qu’Abidjan vit, en cette fin d’année, « une trêve des confiseurs ». « Tout semble s’effriter doucement, l’agressivité comme la mobilisation. » Pour l’observateur, « sans la menace d’une intervention rapide, on risque de s’enliser dans une situation intenable. Cela fait plusieurs semaines que l’activité économique tourne au ralenti. Les prix de la viande, du sucre, du riz ont doublé sur les marchés. »

Mercredi, les chefs d’état-major des pays de la Cedeao se sont réunis à Abuja, la capitale nigériane. Une possible « intervention rapide », pilotée depuis la Cedeao, ne rassure pas forcément grand monde à Abidjan.




Pierre COCHEZ


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mer 9 Juil - 0:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 29 Déc - 21:49



LA CROIX JOURNAL :

29/12/2010 19:07
Les Burkinabés d’Abidjan vivent dans la peur

Les immigrés africains en Côte d’Ivoire se sentent menacés par le discours nationaliste du camp de Laurent Gbagbo...

Kaboré vit en Côte d’Ivoire depuis deux ans. Depuis qu’il a quitté le Burkina Faso, en quête de travail et d’aventure. Le jeune homme de 27 ans vit dans une baraque de fortune avec deux amis. Une seule petite pièce dans laquelle tiennent tant bien que mal un lit qu’ils se partagent à trois, une télévision, quelques vêtements étendus sur un fil, et un réchaud. « C’est dur pour nous, ici. Si j’avais su que cela serait aussi difficile, je ne serais jamais parti de chez moi », lance-t-il.

Une fois arrivé à Abidjan, il a passé neuf mois à chercher du travail, et trouvé finalement un emploi de gardien. « Je m’en sortais, raconte-t-il. Mais depuis deux mois, c’est intenable. Le camp de Laurent Gbagbo tient un discours dirigé contre les étrangers. Cela nous empêche de vivre. » Les tensions, dit-il, ont commencé avec la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle, quand la question identitaire est réapparue. Beaucoup de supporteurs de Laurent Gbagbo accusent Alassane Ouattara de ne pas être ivoirien, mais burkinabé.

Kaboré considère actuellement qu’il est « trop risqué » de sortir. Il n’ose plus aller à l’autre bout de la ville pour travailler. « On ne peut pas masquer nos origines, dit-il. Les gens nous reconnaissent à notre accent, à nos noms de famille. » Il reste donc dans son quartier et, pour vivre, multiplie les petits boulots, les coups de main.
Surenchère nationaliste

Sa baraque se situe dans une petite cour, dans le quartier de Deux-Plateaux. Loin des rues éclairées et tranquilles de cet arrondissement chic de la capitale économique, il partage un petit espace avec une quarantaine de personnes, toutes burkinabées. Cachées derrière l’avenue principale, une dizaine de maisonnettes au confort minimal encerclent un patio carrelé, qui sert de lieu pour la prière. Kaboré, comme la quasi-totalité de ses voisins, est musulman.

La communauté burkinabée se sent directement menacée par la surenchère nationaliste du camp de Laurent Gbagbo, relayée chaque jour par la télévision publique. « On entend qu’ils vont venir nous faire la peau, nous les Burkinabés, parce que notre président a lâché Laurent Gbagbo », explique Ouedraougou, qui vit depuis quarante ans à Abidjan. Tenancier d’un petit bar de rue, il dit avoir beaucoup plus peur qu’en 2002-2003, quand la guerre civile a éclaté. « À cette époque, l’Afrique de l’Ouest n’avait pas évoqué l’option militaire.

On se dit maintenant que s’ils utilisent la force pour chasser Laurent Gbagbo, c’est sur nous que cela va retomber en premier », dit-il.

Tous sont à l’écoute des moindres bruits, à l’affût de toutes les rumeurs. « On appelle plusieurs fois par jour nos frères, nos amis qui vivent dans les autres quartiers pour savoir ce qui se dit », raconte Sawadogo. Cet homme de 33 ans, petit commerçant, a quitté le village pro-Gbagbo de Blockhaus, situé au bord de la lagune d’Abidjan. « Quand je sens que la situation peut se dégrader, je viens ici. Je m’y sens plus en sécurité », dit-il. À ses côtés, Sana, une femme de 42 ans, mère de six enfants, soupire : « Depuis quelque temps, je ne dors plus la nuit. »

Quatre millions de Burkinabés

Aucun d’eux, jusqu’à présent, n’a fait l’objet d’attaques. « Peut-être qu’on se monte un peu trop la tête, concède Ouedraougou. Mais certains de nos amis ont déjà été attaqués, et le discours contre les Burkinabés est très fort. Ils disent qu’on est des voyous, qu’on vient prendre le travail des Ivoiriens… » Quatre millions de Burkinabés vivent en Côte d’Ivoire. Beaucoup y sont nés, certains sont la troisième génération à vivre ici. Tous restent considérés comme des étrangers.

Pour alléger leur peur, les habitants se sont organisés. Ce soir-là, à 22 heures, les deux entrées donnant sur la cour sont déjà barricadées. « On a tout préparé, car ils peuvent arriver par surprise », dit Ouedraougou en montrant les barrières de fortune, faites de planches. « Cela ne nous protégera certainement pas longtemps. Mais si on nous attaque, on aura le temps de se mobiliser », explique-t-il. À quelques mètres des barrières, les habitants ont placé des casseroles et pots de peinture vides. « Tout est prêt, poursuit Ouedraougou. Si des gens viennent, on frappera tous sur les casseroles pour réveiller le quartier. » Quatre autres communautés burkinabées vivent au bord de la rue.

La plupart pensent à partir. Les cousins de Ouedraougou sont déjà rentrés au Burkina Faso, en passant par le Ghana voisin, beaucoup plus sûr. « Moi, j’aimerais bien, lance Kaboré. À la première occasion, je pars. Mais sans argent, je suis coincé ici. »

Olivier MONNIER, à Abidjan

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 29 Déc - 22:30

TROUVE SUR INTERNET DANS UN FORUM...

"Les religions de Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara peuvent elles changer quelque chose à la situation?


* Laurent Gbagbo n'est pas catholique !Il est un adepte patenté des évangélistes .....

En fait , ce sont des protestants spéciaux , à la méthode de Cote d'Ivoire ! Disposant de petites églises montées ça et là par des anciens délinquants qui disent avoir vu Dieu au moment où ils croupissaient en prison ( ? , difficile de vérifier ) .Ils connaissent parfaitement la Bible et ils font et défont des foyers ( couples ) .
Gbagbo n'est pas aussi pieux qu'on le croirait ; c'est son épouse qui rassemble ces pasteurs "illuminés " et qui est souvent en carême .
Gbagbo a eu deux enfants avec deux femmes différentes au vu et au su de son épouse !!!:
-Avec une journaliste et
-Avec une patronne de presse .
Les pasteurs qui gèrent ces églises émargent sur les caisses de la présidence ( il sont payés ) et ils trouvent toujours les mots "justes " pour parler de Gbagbo : soit , ils parlent du choix de Dieu sur sa personne soit , ils véhiculent mieux la haine contre les étrangers .


*Ouattara est théoriquement musulman mais c'est un adepte du bon champagne et du "Cointreau " ( whisky de grande classe ).
Il n'a pas le "temps " des prières quotidiennes exigées par l'Islam....Mais, les islamistes qui l'entourent peuvent représenter une menace grave dans les temps à venir... et modifier le paysage africain...

__________________________________________________________________

du webmaster :

LES AFRICAINS SONT SPIRITUELS PAR NATURE... CERTE, RECONNAISSONS LE DYNAMISME DES PASTEURS EVANGELISTES... IL SUFFIT DE LES VOIR SI ACTIFS SUR SKYROCK BLOG... BEAUCOUP D'AFRICAINS SONT TOMBES DANS LEUR PIEGE... RIEN NE SE FERA SANS LA VIERGE MARIE !

MAIS, LA FOI PEUT L'EMPORTER SUR LA RAISON.... C'EST BIEN LE ROSAIRE ENTIER QUI PEUT A LUI SEUL SAUVER LE MONDE... ALORS....

http://notreperenotremere.forumactif.org/t62-puissantes-prieres-et-rosaire-entier


Dernière édition par Ange Gabriel le Jeu 30 Déc - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 29 Déc - 23:01




LE PERE ETERNEL A MARIE ROSE KABORE :


"Mon Eglise est détruite à moitié, dit le Seigneur à Marie-Rose en JANVIER 1997, voilà pourquoi je me déplace moi-même....

Autrefois, la terre me reconnaissait comme son Créateur, mais aujourd'hui, elle s'est déroutée.

l'Eglise maintenant ne me connaît plus, .... ALORS JE VOUS DEMANDE DE ME PROMETTRE ...DE REBATIR MON EGLISE.

Sachez que mon Eglise sera détruite parce-que la Grande Tribulation est là : vous allez traverser une nuit de souffrances.

Qui ?

L'Eglise :

L'Eglise va traverser une nuit de la Foi.

Pourquoi permettrai-je cela ? Pour qu'elle se retourne vers Son Créateur, qui est Moi, le Père qui vous aime, qui vous aime, qui vous aime....(... ) Beaucoup de prêtres périront, ils étaient de connivence avec le démon, et tout d'un coup, ils se détacheront de Satan ; alors ce dernier, dans sa fureur, se vengera en les faisant périr. Vous entendrez dire que dans tel pays et telle région tant de prêtres sont morts :

c'est que le démon passera par des troubles pour éliminer des hommes d'Eglise ".

En 1996, le Seigneur aurait annoncé :

" La France est malade spirituellement, il est temps que je réveille la foi de ce pays ".

Le même jour, c'est la Vierge qui dit :

" La France, c'est mon Coeur ; la France, c'est moi-même:

elle est la Fille aînée de l'Eglise, je suis la Fille aînée de la France."

Et le Seigneur de dire encore ceci :

" La France détient le monde entier. La France, c'est mon Coeur, et tout mon Coeur est saignant parce-que la France n'a plus la Foi...
Les troubles qui se produiront en France se répercuteront dans le monde entier... Si je peux réveiller la Foi de la France, le monde entier retrouvera la Foi pour toujours ".

Et ceci:

" Si la France n'est pas réveillée, le monde entier sera détruit parce-que les mauvaises choses viennent de la France".

Le 27 janvier 1997, Marie-Rose a précisé:

"Le Seigneur m'a dit de revenir vous dire de vous adresser à la France parce-que ce qui doit arriver est imminent et c'est pour cela qu'il insiste. Telle est la parole du Seigneur . "

Depuis 1995 le ciel invite à faire des aumônes et des dons pour les pauvres.

Les évêques et prêtres et leurs proches là-bas ont épuisé toutes leurs ressources, et, à son invitation, ils se tournent vers la FRANCE.
Voilà pourquoi je demande ... tant d'aumônes : elles aideront les églises à se prémunir contre les assauts de Satan, qui se prépare à déchaîner une grande guerre contre l'Eglise ; il la combattra partout dans le monde entier...cette guerre ne tardera pas à éclater...L'Eglise est mon Corps, l'Eglise peut se purifier par les aumônes, se libérer du démon par les aumônes...

L'Eglise se rendra compte bientôt que la guerre est déclenchée entre Satan et Elle ".

" Il faut que vous avertissiez ceux de France.

la Côte d'Ivoire......., la Yougoslavie, Rome, la Russie, la France seront touchées... La France a oublié le Seigneur, alors qu'autrefois, elle l'aimait bien, voilà pourquoi le Malin s'abattra sur elle.

Rome sera attaquée parce-que Satan veut se mesurer à Dieu, et Dieu le lui permettra... Que l'Eglise essaye de " s' armer " comme il faut, parce-que Satan s'annonce pour bientôt.

Quand cela commencera, personne n'aura d'oreille pour entendre autrui, chacun sera préoccupé de ses malheurs".

" Va, a dit le Seigneur à Satan, attaque-la et tu verras : ceux qui m'écouteront ne seront pas touchés du doigt, et tu ne pourras absolument rien faire contre eux, mais ceux qui étaient pour toi, je te les donnes ".

Quelles " armes " pour retrouver la Foi ?

Les messages invitent à faire des aumônes : " C'est une barrière que vous mettez entre Satan et vous ... Les aumônes sont des murailles ".


Document que j'ai trouvé sur les coeurs unis forum... Un lieu que j'ai quitté depuis belle lurette... Et je vois qu'il y a toujours autant de posts délirants... C'est comme une coquille d'oeuf vidée de sa substance !!!



Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 29 Déc - 23:30

MARIE ROSE KABORE ETAIT INVITEE A VENIR EN FRANCE... Mais, surtout en BRETAGNE, A L'OEUVRE DE RESTAURATION DE DIEU...

ELLE N'EN A RIEN FAIT...

TOUT SEMBLE S'AGGRAVER ACTUELLEMENT... LA COTE D'IVOIRE SEMBLE AU BORD DE LA GUERRE CIVILE...

SEULE L'INTERVENTION DE DIEU SAUVERA LA SITUATION.... PRIONS POUR CELA...

voir : http://notreperenotremere.forumactif.org/t68p15-la-croix-de-73-m-8-du-mont-sannine-au-liban



LA FIN DU PECHE ORIGINEL EST LA SEULE VOIE POSSIBLE !
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 30 Déc - 9:38



Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo dénonce un complot international

C’est un scénario peu commun: un président qui appelle à la grève générale. Alassane Ouattara est toujours retranché dans un hôtel de luxe d’Abidjan. Et s’il est unanimement reconnu par la communauté internationale*, il sait qu’il a besoin du soutien de la rue pour obtenir le retrait du président sortant Laurent Gbagbo.

En réponse aux pressions internationales, Laurent Gbagbo joue lui sur la corde nationaliste: il dénonce un complot orchestré par la France et les Etats-Unis. Le président sortant recevra demain la visite d’une délégation de la Cedeao, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest. La Cedeao, qui a menacé de recourir à la force si Gbagbo ne cédait pas.

______________________________________________________________________________________________________________
“ Je ne cherche aucun compromis, répond Laurent Gbagbo. La vérité ne vient pas des compromis. Quand vous cherchez la vérité, tout compromis devient une compromission, donc je ne cherche pas de compromis”.
______________________________________________________________________________________________________________

Face aux pressions de la Cedeao, le porte parole du gouvernement Gbagbo menace: «Tous les pays d’Afrique de l’Ouest ont des ressortissants en Côte d’Ivoire, avertit Ahoua Don Mello. Ils savent que s’ils attaquent la Côte d’Ivoire de l’extérieur, ça va se transformer en guerre civile à l’intérieur».

Copyright © 2010 euronews

* N'OUBLIONS PAS QUE LE PRESIDENT PROPOSE EST MUSULMAN... ET PEUT ETRE MONDIALISTE.... ET PEUT ETRE.....
____________________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________________

Laurent Gbagbo continue de résister à l’isolement diplomatique

Les pressions de la communauté internationale et la visite d’une troïka africaine n’y font rien : Laurent Gbagbo continue de résister à l’isolement diplomatique.

Hier, le Président "autoproclamé" de Cote d’Ivoire a reçu les émissaires de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest : les présidents béninois, sierra-léonais et capverdien.

Ces derniers ont tenté de convaincre Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir au profit de Alassane Ouattara. La CEDEAO qui envisage d’aller jusqu‘à le renverser militairement s’il ne cède pas sa place.

Les envoyés africains ont également été reçu par Alassane Ouattara. Et le Président reconnu par la communauté internationale n’entend pas négocier son statut.

La situation semble donc bloquée alors que Laurent Gbagbo menace de rompre les liens diplomatiques avec les États qui reconnaîtront les ambassadeurs nommés par le camp Ouattara.

De plus, malgré un retour au calme relatif ces derniers jours, sur le terrain, la tension monte…

Copyright © 2010 euronews

_______________________________________________________________________________________________

La communauté internationale accroit sa pression sur Laurent Gbagbo.

Mercredi, Paris a indiqué que l’Union Européenne ne reconnaitrait que les ambassadeurs désignés par Alassane Ouattara, seul président reconnu de Cote d’Ivoire.

Laurent Gbagbo, qui refuse de quitter le pouvoir, avait lui menacé de rompre les liens diplomatiques avec les États qui s’y risqueraient.

Mardi, les émissaires de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest ont été reçus par le président "autoproclamé" de Cote d’Ivoire… sans résultat.

Les trois envoyés doivent revenir lundi prochain pour tenter de convaincre Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir au profit de Alassane Ouattara qui n’entend pas négocier son statut.

La mission de la CEDEAO peut-elle être efficace ? Ecoutez ce qu’en pensent ces Ivoiriens…

“La CEDEAO peut apporter une réponse à cette crise. Tout simplement parce que la CEDEAO connait bien le dossier ivoirien.”

“Pour moi, ils arrivent en retard parce que c‘était dès le début qu’ils devaient prendre cette résolution et ne pas attendre que cela s’envenime. On sait où c’est parti et on ne sait pas où ca va finir.”

Pour le moment, la situation semble bloquée.

De plus, malgré un retour au calme relatif ces derniers jours, sur le terrain, la tension est monté d’un cran…

Copyright © 2010 euronews




Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 30 Déc - 9:53

RAPPEL :

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 30 Déc - 9:54



Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Dim 19 Oct - 3:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 31 Déc - 3:58

LA CROIX JOURNAL, Aujourd'hui :


***********************************************************************

NOUVEAU COUP DE THEATRE ! VA-T-ON COMMENCER A Y CROIRE ?

************************************************************************



L'ancien ministre Roland Dumas et l'avocat Jacques Vergès, vont défendre Laurent Gbagbo, chef d'Etat ivoirien contesté et ont lors de leur visite jeudi à Abidjan dévoilé leur stratégie: feu sur la France et la "fraude".

Arrivés un peu plus d'un mois après l'éclatement de la crise née de la présidentielle du 28 novembre, l'ex-ministre socialiste des Affaires étrangères et le sulfureux ténor du barreau ont été reçus pendant environ une heure et demie par M. Gbagbo au palais présidentiel.

A la sortie, Jacques Vergès, 85 ans, connu pour avoir défendu l'auteur d'attentats vénézuélien Carlos ou le dictateur serbe Slobodan Milosevic, a défendu l'homme fort d'Abidjan.

M. Gbagbo "est devenu un symbole" car il "représente une Afrique nouvelle, une Afrique qui ne s'incline pas", "et c'est ça qui est intolérable pour les dirigeants français", a-t-il lancé devant la presse.

Roland Dumas, 88 ans, a expliqué que les deux avocats allaient "s'occuper" de la crise post-électorale. "Nous allons faire un Livre blanc et puis nous allons prendre la défense des autorités en place".

"Plus nous avançons, (...) plus nous savons qu'il y a eu des fraudes au deuxième tour des élections", a-t-il souligné.

Selon l'ancien ministre, reprenant le discours du camp Gbagbo, elles sont survenues "dans des secteurs contrôlés" par Alassane Ouattara, reconnu président sur le plan international mais dépourvu de l'essentiel des leviers du pouvoir et retranché dans un hôtel d'Abidjan.

Une grande partie de la communauté internationale, notamment l'ex-puissance coloniale française, appelle Laurent Gbagbo, proclamé élu par le Conseil constitutionnel, à céder la présidence à son rival, déclaré vainqueur par la commission électorale. La crise post-électorale a été marquée par de graves violences, qui ont fait 179 morts depuis la mi-décembre selon l'ONU.

En fin de journée, les deux avocats se sont rendus à l'hôpital militaire d'Abidjan auprès des blessés.

Bandages, bras dans le plâtre: ces jeunes gens ont été présentés comme des victimes d'une patrouille de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) lors d'un incident mercredi dans le quartier populaire d'Abobo (nord).

Roland Dumas et Jacques Vergès étaient conduits par une avocate de choc de Laurent Gbagbo, la présidente des "femmes patriotes", Geneviève Bro Grébé.

L'Onuci, dont M. Gbagbo veut le départ, "a poussé le bouchon très loin, jusqu'à aller tirer sur des personnes aux mains nues", a-t-elle accusé, promettant des "suites judiciaires".

La télévision d'Etat RTI, contrôlée par le régime Gbagbo, ainsi que des journaux qui lui sont favorables ont affirmé que la patrouille avait tiré sur une foule et blessé des civils.

La mission onusienne a réfuté avoir tiré sur la foule et évoqué des tirs de sommation alors que ses Casques bleus étaient encerclés. Elle a exprimé "son indignation devant les manoeuvres de la RTI destinées à inciter une partie de la population à la haine".









Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Dim 19 Oct - 3:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 31 Déc - 4:42



MESSAGES MARIE ROSE KABORE :

"Jeanne d’Arc est alors descendue sur la France.

Sur notre pays, (le Burkina), c’est un personnage barbu dont je n’ai pas distingué la couleur. C’est un vieillard, un saint, il portait comme un habit religieux marqué d’une Croix, avec puissance, il descendait avec son épée. C’est le saint que Dieu a assigné à notre pays.

Il ne m’a été montré que la France et notre pays, pas les autres. Cela veut dire que Satan a déjà englouti et dominé beaucoup de pays.
Mais le Seigneur compte libérer la France.

C’est pour cela que ma mission va loin. bounce

Jeanne d’Arc est descendue, mais elle rencontre des barrières. Les barrières m’apparaissent comme des cordes nouées. Jeanne d’Arc en descendant en brisait, mais certains endroits sont blindés, rendus inexpugnables par le démon.

_______________________________________________________________________________

MAIS AUSSI :

Car l’heure de la fin des temps a sonné, annonçant la purification et le renouvellement de mon Eglise. Ainsi ce sont les pas de mon Fils annonçant son retour que tu entends actuellement, car c’est à moi la vengeance à jamais.

C’est moi le Dieu des douze tribus d’Israël. cheers  I love you
-
A toi l’Amérique, je demande que tu te consacres au Cœur Sacré de mon Fils ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie Reine du Ciel et de la terre. Je suis le Seigneur Dieu, Trine et Un, en qui réside toute puissance à jamais et mon règne est sans fin.

Toute vengeance m’appartient, alors à moi la vengeance.  I love you
-
Sache que cette consécration te mettra à l’abri, car c’est la fin des temps et de graves événements s’annoncent à ton égard.

Je suis le Dieu de l’impossible. I love you
-
A toi la Côte d’Ivoire, je demande que tu te consacres au Cœur Immaculé de Marie  puisque tu es mariale. *

Ainsi ta foi t’épargnera des grands événements qui s’annoncent concernant la fin des temps qui est l’annonce imminente du retour de mon Fils pour le renouvellement de mon Eglise et la purification de la terre. cheers
-
A toi la Russie, j’ai demandé maintes fois que tu te consacres pour te mettre à l’abri, mais hélas! cela n’a jamais été fait comme je le demande, alors sache que tu as tout le temps pour te racheter avant qu’il ne soit trop tard.

Car les grands événements annoncent le retour imminent de mon Fils qui est pour bientôt.

C’est moi le Dieu de l’espérance. I love you

Le 3 août 2001, un mois avant le choc de New-York, la Vierge Marie donne ce message :

«Le monde entier sera troublé et l’heure a sonné pour cela.
C’est pour cela je demande à ce que la France soit consacrée, ainsi que l’Amérique, la Côte d’Ivoire, le Burkina dont j’ai fait ma résidence et où j’ai déversé mes dernières grâces qui sont le secours que j’avais promis autrefois à mon peuple pour la fin des temps.»

________________________________________________________________________________

.LE WEBMASTER : JE SIGNALE QUE LE FORUM VIENS SEIGNEUR JESUS (OCTO-TONTON) A RECUPERE AU TRAVERS DE VIOLAINE et petitremy.centerblog,  UN MESSAGE DE JEANNE D'ARC PROVENANT DE L'OEUVRE DE RESTAURATION DE DIEU EN BRETAGNE A DERVAL... L'INVITE ETANT TRES PROBABLEMENT PHILIPPE ANTOINE... L'ARROSEUR S'ARROSANT TOUT SEUL... L'IMAGE CI-DESSOUS ETANT AUSSI DE MA RECHERCHE EST REPRISE ICI AUSSI...



extrait du forum....
Re: MESSAGE DE SAINTE JEANNE D ARC
 lacroix le Jeu 5 Aoû - 16:09

.Merci Violaine pour ce beau message. Wink

Cordialement dans le Christ. Suspect

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t1410-message-de-sainte-jeanne-d-arc

___________________________________________________________________________________________________

du webmaster :

* D'OU L'ERREUR DE CETTE RELIGION EVANGELISTE, EMERGENCE PROTESTANTE, DONC OECUMENIQUE, OU LA VIERGE MARIE N'A PAS D'EXISTENCE EN TANT QUE REINE ET MERE DE L'EGLISE....




Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Dim 19 Oct - 4:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Sam 1 Jan - 10:47



Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Mer 5 Jan - 14:15

France 24

- Alassane Ouattara - Côte d'Ivoire - Laurent Gbagbo - Présidentielle ivoirienne

Le camp Gbagbo indique vouloir privilégier le dialogue Au lendemain d'une tentative de médiation des émissaires de la Cédéao et de l'Union africaine, le leader des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, répète que le camp Gbagbo entend poursuivre sur la voie du dialogue. Tout en mobilisant ses partisans. cheers

Au lendemain d'une visite de quatre émissaires de la Communauté des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et de l'Union africaine (UA) à Abidjan, le ministre de la Jeunesse et du Travail du gouvernement Gbagbo et leader des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, tire un bilan nuancé de leur tentative de médiation. Il affirme croire encore aux négociations.

"Goodluck Jonathan [chef de l'État nigérian et président en exercice de la Cédéao] a dit que les discussions continuaient, a-t-il rappelé, ce mardi, dans une interview à FRANCE 24. On ne peut donc pas dire que les discussions n'ont rien donné. Il faut éviter de verser dans la précipitation et de tirer des conclusions hâtives. Une crise comme celle-là ne se règle pas en deux-trois jours ou deux-trois heures de négociations."

"Ouattara, le dialogue n'est pas son fort"

En l'absence de véritables progrès des négociations, la Côte d'Ivoire reste toutefois sous la menace d'une intervention militaire de la Cédéao. L'organisation ouest-africaine a indiqué ne pas exclure un recours à la force "pour réaliser les aspirations du peuple ivoirien". Lundi, sur FRANCE 24, le Premier ministre d'Alassane Ouattara, Guillaume Soro, a assuré que son gouvernement "s'associerait à toute initiative de recours à la force légitime."

"Alassane Ouattara n'a jamais appelé à des discussions, il a toujours dit qu'il fallait employer la force militaire, réagit Charles Blé Goudé. Le dialogue n'est pas son fort, la Constitution n'est pas son fort. Depuis 2000, il n'a pas changé du tout."

"On ne peut pas déloger par la force quelqu'un qui a remporté des élections, poursuit-il. Nous ne redoutons pas une intervention de la Cédéao, mais à chaque fois qu'on fait la guerre, on finit toujours par discuter. Autant discuter maintenant plutôt que de mettre des vies en danger." cheers

L'Ecomog, bras armé de la Cédéao

"Il n'est pas possible qu'Alassane Ouattara et son camp, avec à sa tête le rebelle Guillaume Soro, puissent être à Abidjan et concocter des plans, avec le soutien de l'ONU, pour venir attaquer les Ivoiriens. Cela est inacceptable. C'est pour ça que j'ai dit que si l'ONU ne le fait pas, nous irons à mains nues leur dire de quitter l'hôtel du Golf."

Selon les médiateurs africains, Laurent Gbagbo se serait toutefois engagé lundi à lever le blocus terrestre autour de l'hôtel du Golf.

Interrogé sur les accusations d'exactions qui pèsent sur le camp de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé rétorque :

"Savez-vous que quand Alassane Ouattara appelle à des manifestations, ses partisans descendent dans la rue avec des kalachnikovs et tirent sur la police ? Ils ont incendié un immeuble et un policier a été calciné par ses manifestants.

Nous avons affaire à une guérilla urbaine aux mains d'Alassane Ouattara. Voilà la vérité."

Si le camp de Laurent Gbagbo réclame depuis le début de la crise une rencontre avec son rival, celui-ci refuse catégoriquement de négocier avec le président sortant tant qu'il n'aura pas accepté de quitter le pouvoir.* Laurent Gbagbo a également appelé, lundi, à la mise en place d'une commission d'évaluation du processus électoral.

"Le président, dont je suis le ministre, a proposé un comité d'évaluation pour aller voir si la procédure électorale a été respectée dans le nord de la Côte d'Ivoire, explique Charles Blé Goudé. Des hommes qui sont censés représenter le candidat Gbagbo dans les bureaux de vote ont été chassés par les hommes en arme de Guillaume Soro, des femmes ont été violées dans les bureaux de vote. Il faut écouter, enquêter, et à partir de là tirer des conclusions".


Charles Blé Goudé, ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo (4 janvier 2011)
"On ne peut pas accepter des résultats qui ont été prononcés dans le QG d'un adversaire politique."

"Une feuille de route secrète"

"On ne peut pas déclarer que Laurent Gbagbo n'a eu aucune voix dans plusieurs bureaux de vote où il est censé avoir des représentants. C'est aberrant ! En Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, Guillaume Soro et Choi Young-jin [le chef de la mission de l'ONU en Côte d'Ivoire] avaient une feuille de route secrète, c'était d'installer Alassane Ouattara à n'importe quel prix. Nous proposons ce comité d'évaluation pour enquêter et voir qui, de Laurent Gbagbo ou d'Alassane Ouattara, a effectivement remporté les élections", ajoute-t-il.

Surnommé le "général de la rue", Charles Blé Goudé ( ministre et très influent "général de la jeunesse) avait appelé à "libérer l'hôtel du Golf" - où est retranché le camp d'Alassane Ouattara - "à mains nues".(ministre et très influent "général de la jeunesse)

Aujourd'hui, il assure continuer à mobiliser ses partisans, tout en privilégiant le dialogue.

************************************
____________________________________________
flower NOUS VOULONS LA PAIX ! flower



Notre Dame d'AFRIQUEQuelque part près de Rennes....

m'écrire à dan.pl1@orange.fr









Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 7 Jan - 20:33


La meilleure stratégie est celle qui permet d'atteindre ses objectifs sans avoir à se battre.

Citation de Sun Tzu

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 14 Jan - 17:52








Koaci-13/1/2011

TOUT HOMME EST MORTEL pendant qu’il donne l’ordre aux rebelles et terroristes de tuer froidement nos jeunes militaires et pauvres ivoiriens, Dramane est depuis le samedi 8 janvier 2011 à paris et serait en ce moment en soin intensifs dans un hôpital de la place.

selon nos sources très très sur et bien informées, Dramane est arrivé à Paris le samedi 8 janvier à 10h34 dans le Vol prive SWK 4834.

C’est un Jet prive qui a atterrit a Villacoublay. A son Bord, Mr et Mme Ouattara, Mr et Mme Bedie, le Général Palenfo, quelques conseillers et 3 autres personnalités… voici l’immatriculation du véhicule de type Renault Velsatis 789jhf92 qui a quitte l’aérodrome de Villacoublay en direction de Plaisir les clay dans le 78 en région parisienne, avec à son bord une blanche et un noir, suivi par 3 véhicules de police banalisées.

Ce matin là, une reunion a eu lieu a l’État major des armees a la porte de Sèvres a Paris avec Gle Palenfo, le Ministre Alain Jupe, Alliot Marie, le chef d’Etat major Français, et quelques grades africains. ivoiriens ivoiriennes, l’étau se resserre petit à petit notre source à suivi ce convoi voici l’itinéraire :

autoroute A 86 ensuite la nationale 118 sortie plaisir zi, il y avait 1 premier cargo de CRS, et si vous étiez noir, un contrôle systématique et obligatoire s’imposait vous demandant votre adresse adresse, pour savoir si vous résidez ou travaillez dans les environs. ces dernier avaient en leur possession une liste de personne (comme quoi, nous sommes tous fichés en France pour avoir soutenue la légalité en Côte d’Ivoire) si non, vous ne pouvez passer ce contrôle …

QUAND DIEU FAIT VOTRE PALABRE … suite à une complication de sa santé, Dramane OUATTARA est hospitalisé dans cet hôpital où il y a été transféré de la clinique américaine de Neuilly vers cet hôpital militaire et placé dans un coma artificiel… voici où loge désormais Dramane OUATTARA le Guignol de la communauté dite internationale Groupement hospitalier universitaire Est 47-83, boulevard de l’Hôpital 75 PARIS 13ème alors nous nous posons la question, l’interview de Dramane qui passera ce soir sur canal + a été enregistré quand et ou ? la distraction des médias français a assez durée. ne vous inquiétez pas, tous ivoirien et africain de la diaspora iront lui souhaiter prompte rétablissement … pour l’heure, ceux qui tuent en ce moment en son nom feraient mieux de déposer leurs armes et se préoccuper de la santé de leur leader. affaire à suivre …

Abel NAKI

Source : ivoirian.net

PENDANT CE TEMPS, LES AVOIR DE Monsieur Laurent Gbagbo sont gelés par l'ONU...


Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Sam 15 Jan - 18:18

UN MAIL DE GARY 153 :

Au moins une personne qui n'est pas hypocrite et qui désigne le mal là où il est !

> Côte d'Ivoire : Franc-maçons clé du contrôle impérialiste

Email this article
Printer friendly page

> My dear Candace,

Here I translated the article Ron took from Henry Makow about the political problem in Ivory Coast. I added some links in French to the original articles in l'Express and to a comment by an african journalist. Original article is dated 17/04/2008.


Traduit de l’anglais par Marie-L

Côte d'Ivoire :

Les Francs-Maçons, la clé du contrôle impérialiste Par Gary K. Bush
6 Janvier 2011.



La « communauté internationale » a imposé des sanctions au président légalement élu de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo.

Cet article montre que, malgré des prétentions aux « droits de l'homme », la franc-maçonnerie est un élément clé de l'impérialisme occidental et du nouvel ordre mondial.


Les Francs-Maçons français et les dirigeants de la loge africaine jouent un rôle clé dans l'impasse actuelle en Côte d'Ivoire.

Pratiquement tous les dirigeants africains ligués contre Laurent Gbagbo et qui soutiennent le cadre d’élite des entreprises françaises et les dirigeants politiques sont des Francs-Maçons affiliés aux mêmes loges que l'élite française des affaires et groupe politique.
Il est impossible de comprendre le fonctionnement de la Françafrique sans référence aux Maçons.

[Ron : la véritable question est cependant, qui contrôle ces Maçons ?
Et la réponse est "les Juifs", dirigés par la famille Rothschild qui a établi ses agents parmi les Maçons il y a des siècles.]

Les Maçons français représentent l'élite de français du monde des affaires et de la politique

[Ron : qui sont toujours redevables aux voyous juifs.].

La plupart d'entre eux ont été instruits ensemble dans les deux mêmes grandes écoles et la plupart poursuit une carrière dans le gouvernement français ou dans les affaires.

Ces écoles sont l’École Nationale d'Administration et l'École Polytechnique.

Les loges franc-maçonnes conservent une influence formidable et secrète au sein des structures judiciaires et de policières françaises.

Les trois loges de Francs-Maçons en France se sont rendues coupables de trafic d'influence et de fausse facturation dans des contrats avec l'État.

Les Francs-Maçons dans la magistrature entravent toute enquête et musèlent la presse.

[Ron : En d'autres termes, les Francs-Maçons français contrôlent la France pour et au nom de leurs maîtres secrets, les banquiers voyous juifs, dirigés par la famille Rothschild.]

Comme en France, la Franc-maçonnerie est omniprésente au sommet de nombreux États africains.

Par exemple :

Le Président congolais Denis Sassou Nguesso est le Grand maître de la Grande Loge du Congo - Brazzaville liée à la Grande Loge Nationale de France (GLNF) ;
Le président Mamadou Tanja du Niger ;
le tchadien Idriss Deby et François Bozizé, de la République centrafricaine sont parmi la douzaine au moins de présidents africains liés aux Maçons.
En novembre 2009 Ali Bongo, le nouveau président gabonais a été ordonné grand maître de la Grand Loge du Gabon (GLB) et le Grand Rite Equatorial, les deux ordres francs-maçons prédominants au Gabon. [ii]


Les Maçons ont toujours fourni les dirigeants et le personnel du colonialisme français.
François Xavier-Verschave a décrit le système de contrôle secret de ses dirigeants comme « la criminalité secrète dans les hautes sphères de la politique française et de l'économie, où une sorte de République souterraine est cachée à la vue. »

Selon la tradition en France, les affaires étrangères sont le domaine privé du président français.
Le ministre des affaires étrangères ne fait qu’appliquer ses politiques.
La France est le seul pays occidental, où la politique étrangère n'est pas un sujet de débat dans les corps législatifs nationaux.
La souveraineté du peuple français ne compte pas pour quoi que ce soit, même si elle a élu le président directement.
Le Parlement ne dispose d'aucun pouvoir de contrôle et est relégué tranquillement aux affaires domestiques.

La guerre des Français contre la Côte d'Ivoire était une guerre de Jacques Chirac contre la Côte d'Ivoire.

C'est par pur dépit qu’il a ordonné aux « casques bleus » français d'attaquer et de détruire la force aérienne de Côte d'Ivoire.

C’était son ordre d'envoyer une centaine de chars d’encercler l'hôtel d'Ivoire et la maison du Président Gbagbo.

C'est sa décision d’autoriser ses soldats à ouvrir le feu sur une foule de jeunes qui chantaient, totalement désarmés et non menaçants, qui cherchaient seulement à empêcher les Français de faire un coup d'État ou de tuer le Président Gbagbo.

Les agents français n'ont eu aucuns scrupules à évincer des présidents africains ou à en défendre d’autres contre des coups d'État.

Leur rôle dans la tentative de renverser Gbagbo est bien documenté.

Un enregistrement de plusieurs réunions a été copié à partir d'un ordinateur portable français qui a été saisi et qui montre, entre autres, comment les français se sont comportés.

La méthode française pour faire un coup d'État a été bien documentée dans un rapport de renseignement sur une réunion au Burkina Faso. Les parallèles avec Madagascar sont clairs.

Ils ont décidé de promouvoir un coup d'État à Abidjan le 22 mars 2006.

Alassane Ouattara [maintenant soutenu par l'Occident pour remplacer Gbagbo] avait ouvert la réunion et présenté Pouchet.
Il a parlé et dit qu'il était venu directement de la part de Chirac avec le message que « ADO (Ouattara) votre fils et frère sera président de la République de Côte d'Ivoire avant les élections de 2005. »
Chirac a promis qu’

« il y n'aura aucun désarmement en Côte d'Ivoire sans notre accord. Il est nécessaire que les accords d'ACCRA III soient votés avant qu'ils puissent exiger le désarmement.
Toute la France et JACQUES CHIRAC soutiennent ADO pour le conduire à prendre le pouvoir en cinq mois ; c'est-à-dire en mars.
Nous avons recruté des mercenaires qui s’entraînent actuellement au Mali et au Burkina Faso.
En mars nous mènerons ADO au pouvoir avec l'aide de mercenaires qui s’entraînent avec des agents burkinabais et maliens.
Notre objectif est de mettre ADO au pouvoir".
Je vais revenir en décembre, avec le Président Compaoré et vous présenterai les mercenaires.
Ouattara reviendra en mars pour prendre le pouvoir. »

L'orateur suivant était Blaise Compaoré, le président du Burkina Faso, qui a remercié Pouchet et Chirac. Il a critiqué le gouvernement de Côte d'Ivoire qui ignorait les droits de Ouattara et a dit

"C'est mon nom qui est entaché dans cette affaire. Au Burkina, mes agents font un travail remarquable avec les mercenaires pour les rendre prêts. Je vous soutiens. Nous allons mettre les choses en place à partir de là pour vous. N’ayez crainte ; nous allons vous faire gagner la bataille dans peu de temps. Dans cinq mois tout sera prêt ».

Il y a eu plusieurs tentatives de faire un coup d'État contre Gbagbo au cours des cinq années suivantes. La plupart ont été prévues et empêchées.D'autres ont échoué par manque d'intérêt. Dans presque tous les cas, les participants actifs ont été envoyés de France, associés à des éléments des casques bleus français (ONU) et des présidents africains locaux, liés par leurs attaches maçonniques au monde des affaires et aux élites politiques françaises... Les parties mises en œuvre et les fournisseurs logistiques étaient des agents français travaillant dans les principales multinationales françaises à Abidjan.


Il s'agit là d’un comportement de néocolonial français normal.

On a toujours agi au nom de la France, mais sans aucun débat démocratique.

On favorise les intérêts des entreprises françaises et on récompense la présidence.

Cette impasse en Côte d'Ivoire est tout simplement un autre complot français des mêmes personnes et en utilisant les mêmes collaborateurs. Cependant, cette fois les Français ont réussi à gagner le soutien de la « communauté internationale ».


En résumé, le pacte colonial a maintenu le contrôle français sur les économies des états africains. Il a prit possession de leurs réserves de devises étrangères Il contrôlait les matières premières stratégiques du pays. Il a stationné des troupes dans le pays avec un droit de libre passage. Il a exigé que tous les équipements militaires soient acquis auprès de la France. Il a pris en charge l'entraînement de la police et de l'armée. Il a exigé que les entreprises françaises soient autorisées à garder le monopole dans des domaines clés (eau, électricité, ports, transport, énergie, etc.). La France non seulement fixe des limites aux importations d'une gamme de marchandises provenant de l’extérieur de la zone franc mais également des quantités minimales d’importations en provenance de la France. Ces traités sont toujours en vigueur et opérationnels.


Ce n'est probablement pas une surprise pour les autres Africains, que les tentatives de Gbagbo à se libérer de ces chaînes ont irrité les Français. Les présidents africains étaient maintenus au pouvoir par l’armée française. Les économies ont été maintenues sous le contrôle des entreprises françaises sous licence pour avoir le monopole. D’autres nations ont été exclues. Les présidents africains, en échange, ont donné 85 % de leur richesse nationale au Trésor Français pour leur soutien et ont payé une rançon régulière aux politiciens français pour qu’ils les maintiennent en place.


Ce qui est un mystère pour beaucoup sur le continent africain (sinon parmi les doux rêveurs de l'Ouest), c'est pourquoi l'Organisation des Nations Unies et la communauté internationale prendrait le parti des parrains de la France au lieu des victimes en Afrique.

[Ron : est-ce vraiment une question à laquelle il est si difficile de répondre?

L'ONU a été créée par les banquiers voyous juifs brandissant secrètement leur influence et le pouvoir à l'échelle internationale. Et la communauté internationale appuie ce que veulent les voyous juifs parce que les voyous contrôlent les finances mondiales et l'économie mondiale, ET la puissance militaire et les services secrets de presque tous les pays, mais surtout ces instruments d'oppression maniés par les hégémonies économiques de la France, des États-Unis et du Royaume-Uni.]

Cette politique française et ce système maçonnique [contrôlé par Rothschild]n'est certainement pas l'avenir de l'Afrique et l'envoi de troupes pour tuer des Africains innocents pour soutenir cette corruption éhontée et mortelle n'est pas l'idée commune d'un processus démocratique.


_______________________________________________

ATTENTION A L'EFFET BOOMERANG...

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 20 Jan - 22:27



http://notreperenotremere.forumactif.org/t131-nicole-messagere#6271

MESSAGE TRES IMPORTANT DU  PERE ETERNEL A TOUS LES DIRIGEANTS DE LA TERRE PAR NICOLE MESSAGERE EN BRETAGNE ET  QUI VIT LA PASSION DU CHRIST !





Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Mar 8 Juil - 20:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 20 Jan - 22:32

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 20 Jan - 22:36

/


Dernière édition par Ange Gabriel le Jeu 20 Jan - 22:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 20 Jan - 22:39

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Jeu 20 Jan - 22:46



FAIRE CONNAITRE CE MESSAGE ET CES DOCUMENTS A TOUS LES CHEFS DES NATIONS...

LETTRE ET MESSAGES RECUS DU CIEL LE 11.01.2011 à 5 heures

NICOLE : Une messagère de France, Apôtre du Père Eternel    


http://notreperenotremere.forumactif.org/t131-nicole-messagere#6271


Dernière édition par Ange Gabriel-Dan le Dim 19 Oct - 4:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 21 Jan - 14:35




ET LE ROSAIRE, C'EST ENCORE MIEUX !

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Lun 24 Jan - 13:08



22/01/2011
Les soutiens à Gbagbo se multiplient : Angola, Libye, Ghana, Bénin, Guinée équatoriale, Cap Vert, Afrique du Sud, Gambie … La révolte gagne toute l’Afrique !
Actualites General — Ivorian.Net


http://presse.ivorian.net/article/?p=22197

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 4 Fév - 18:31


Aujourd’hui l’Afrique est le continent où les gens m’ouvrent le plus leur cœur

Enseignement de Jésus à Joseph X : Jeudi 9 juillet 2009

Vous trouverez ci-dessous le message que Joseph a reçu de notre Seigneur et Sauveur. Il a entendu Jésus lui dire ceci :

« Après la conversion de saint Paul, je l’envoyai avec Barnabas prêcher la bonne nouvelle aux gentils. Les deux compagnons commençaient d’ordinaire par rencontrer les Juifs, mais s’ils étaient rejetés, ils se tournaient vers les gentils, les non-Juifs. Ce sont les non-Juifs qui accueillaient la Bonne Nouvelle et beaucoup d’entre eux se faisaient chrétiens. Souvent Paul et Barnabas étaient persécutés et expulsés de la ville à cause des manœuvres des Juifs. Alors ils se rendaient dans une autre ville, remplis de joie et du Saint-Esprit.

« J’ai souffert et je suis mort pour le genre humain tout entier et il est important que des missionnaires acceptent en grand nombre mon appel à se rendre dans les pays étrangers pour y répandre l’Évangile. Les gens ne pourront me connaître que si quelqu’un va vers eux pour leur annoncer ma Parole. Aujourd’hui l’Afrique est le continent où les gens m’ouvrent le plus leur cœur : beaucoup y croient en moi et ont adhéré à mon Église.

Plus de 150 000 000 d’Africains croient en moi et sont membres à part entière de mon Église. Ce continent est béni et ses habitants me remplissent de joie. »


--------------------------------------------------------------------------------

En Afrique, par contre, de nombreux pays accueillent l’Évangile et des gens par millions adhèrent à l’Église chaque année

Enseignement de Jésus à Joseph X - Mercredi 17 juin 2009

Voici un message que notre Seigneur et Sauveur a adressé à Joseph. Jésus lui a dit les paroles suivantes :

« Après avoir lapidé à mort saint Étienne, Saul et ses acolytes s’en prirent aux chrétiens qui vivaient à Jérusalem. Ils en arrêtèrent un grand nombre pour les jeter en prison. Beaucoup de chrétiens fuirent la ville et se réfugièrent dans la campagne et au nord de la Samarie pour éviter d’être pris. Les apôtres restèrent à Jérusalem. Mon Église a été persécutée tout au long de son histoire. Voyez à quel point elle fut opprimée en Europe de l’Est par les communistes et en Chine par ceux qui voulaient la faire disparaître. Pourtant elle a survécu dans tous ces pays. Je suis avec mon Église et jamais elle ne sera anéantie.

« Durant ces persécutions à Jérusalem, la Samarie s’ouvrit à l’Évangile et beaucoup de ses habitants en vinrent à croire en moi comme leur Sauveur. Les apôtres allèrent trouver ces nouveaux convertis et prièrent afin que tous reçoivent le Saint-Esprit. Ils leur imposèrent les mains et tous furent remplis du Saint-Esprit. Un grand nombre de Samaritains adhérèrent à l’Église au cours de cette période.

« Dans beaucoup de pays aujourd’hui, beaucoup de mes disciples ont cessé de fréquenter l’église, fascinés qu’ils sont par les choses matérielles.

En Afrique, par contre, de nombreux pays accueillent l’Évangile et des gens par millions adhèrent à l’Église chaque année.

Priez afin que tous puissent venir à moi et me suivre. »

-----------------------------------------------------------------------------

Enseignement de Jésus à Joseph X - (Canada) Dimanche 12 juillet 2009

Voici un message que notre Seigneur et Sauveur a adressé à Joseph. Jésus lui a parlé en ces termes :

« Dans les premiers temps de l’Église, j’appelai beaucoup d’hommes fervents à devenir missionnaires pour aller dans le monde connu proclamer l’Évangile. Parmi les premiers que j’appelai, il y a Barnabas et Saul, plus tard appelé Paul. Ils se rendirent aussi loin qu’à Rome pour enseigner aux gens, et ceux qui crurent entrèrent dans mon Église. (le webmaster : hélàs, c'est à la suite de la rencontre de SAUL avec les grecs, qu'est née la religion ORTHODOXE... : division...)

Ils furent envoyés avec la puissance de l’Esprit Saint.

« Toi aussi, Joseph Melvin, je t’ai choisi pour être missionnaire. Tu es allé en Afrique pour œuvrer avec beaucoup d’autres à la conversion des gens de là-bas et pour y établir l’Église. L’Afrique est devenue la lueur d’espoir de l’Église, qui y connaît une croissance énorme chaque année. (du webmaster : les évangéliques aussi....).

Il est important que l’Église continue la grande mission que je lui ai confiée : amener toute l’humanité jusqu’à moi et à mon Église. Mes amis, priez pour les missions et pour les missionnaires qui œuvrent dans le monde aujourd’hui. Comme Barnabas et Paul, ils ont une grande croix à porter. Leur travail, cependant, est d’une importance considérable. »



--------------------------------------------------------------------------------

... aussi bien que des régions de l'Europe et de l'Asie, l'Afrique et les Amériques

Message donné à Louise Tomkiel (USA) - Le 26 décembre, 2004 à 10:00 Fête de la Sainte Famille de Saint Stéphane - Louise en commençant à recevoir un message de Dieu a dit, « Jésus, couvrez-moi, s'il vous plaît, de Votre Précieux-Sang. »

Puis, Dieu a parlé : Plusieurs états de l'ouest verront la dévastation, c'est à dire : L'Utah, l'Idaho, la Californie, l'Oregon, Washington, le Nevada, le Wyoming et l'ouest du Canada au moyen de la neige suivie par la chaleur extrême qui causera des avalanches et des inondations.

Ces états Me rejettent, Ma parole et Mes Commandements, J'agis donc!

Des Îles et des nations d'îles seront aussi affectés, aussi bien que des régions de l'Europe et de l'Asie, l'Afrique et les Amériques. Rien, aucune région n'est exempte, car Moi, votre Seigneur et Dieu est ignoré, littéralement injurié et totalement rejeté.

L'heure est venue. Tout sera comme je l'ai exposé. Amen

AINSI SOIT-IL! »

--------------------------------------------------------------------------------

Rome sera donc attaquée, mais son appui sera l’Afrique

Message du Ciel à Marie Rose Kaboré (Burkina) Extrait :

Le 30 avril 1996, Marie Rose a reçu un message à transmettre au Pape par l’intermédiaire de ses Pères conseillers.
-
En voici des extraits.

(...) Le Seigneur était dans sa colère, mais on dirait qu’une grande tristesse l’a envahi. Il ne pleure pas, «mais, dit la voix, Sa sueur lui vient de sa grande tristesse.

L’appui de Rome était la France, mais la France est entrée dans les ténèbres» Neutral

Et Dieu a montré dans la forme géographique de la France, une mer dans les ténèbres profondes de la nuit. Si sur cette mer on allume une bougie qu’on place en son milieu, quelle lumière cela peut-il produire sur elle? Peut-on voir cette lumière à moins d’approcher de très près? Tout est noir, obscur, tel le signe de la France. Cela veut dire que la foi de la France est morte et la gloire de Dieu n’y a plus que la lueur d’une bougie. La puissance de Dieu n’y réside plus beaucoup. Son feu n’y est plus, sa lumière n’y resplendit plus.
-
Rome sera donc attaquée, mais son appui sera l’Afrique. *

L’Afrique prend la relève de la France et c’est elle qui va relever la France.

La France va puiser sa force chez nous les Africains, parce que la France a perdu la foi.

Dieu est allé chez eux et ils l’ont repoussé et Dieu se retourne alors vers les Noirs. Telle est la dernière minute: Dieu a voulu descendre en France parce qu’elle est la Fille aînée de l’Eglise et il n’a pas été reçu. Et Dieu est allé chez les Africains. Parce que la France a rejeté sa foi le démon a eu la force d’entrer dans son pays.

(...) Sache que cette consécration te mettra à l’abri, car c’est la fin des temps et de graves événements s’annoncent à ton égard. Je suis le Dieu de l’impossible.
-
A toi la Côte d’Ivoire, je demande que tu te consacres au Cœur Immaculé de Marie puisque tu es mariale. Ainsi ta foi t’épargnera des grands événements qui s’annoncent concernant la fin des temps qui est l’annonce imminente du retour de mon Fils pour le renouvellement de mon Eglise et la purification de la terre.
-
A toi la Russie, j’ai demandé maintes fois que tu te consacres pour te mettre à l’abri, mais hélas! cela n’a jamais été fait comme je le demande, alors sache que tu as tout le temps pour te racheter avant qu’il ne soit trop tard. Car les grands événements annoncent le retour imminent de mon Fils qui est pour bientôt.
C’est moi le Dieu de l’espérance.
-
A la fin le Père a dit en môoré: “ Mâany rabéem dûnî-râmba tì yòolôm wakatâ kologda mê”. Ce qui se traduit: “Soyez dans la crainte, hommes d’aujourd’hui, car la fin des temps approche”.
-
A toi le Burkina, nommé autrefois la Haute-Volta, “pays des hommes intègres”, j’ai fait de toi ma demeure car les dernières grâces que j’ai promis au monde entier, qui représentent mon dernier secours pour le délivrer, résident chez toi. Nombreuses sont mes oeuvres chez toi, mais elles manquent d’encadrement. Je demande à ce que tu te consacres au Cœur Sacré de mon Fils ainsi qu’au Cœur Immaculé de Marie pour agrandir ta foi et faire mûrir enfin ce que tu as reçu de moi.

Mais hélas, tu es toujours dans le doute et dans les délais de&127; &127;tes discernements qui n’aboutiront à rien. Jusqu’où et jusqu’à quand dureront les temps de tes discernements ? Le temps qui te reste est très très peu. Alors rachète-toi avant qu’il ne soit trop tard.

C’est moi le Dieu d’Israël.
-
(...) Le 22 juillet 2001, après une neuvaine adressée au Père à la demande de la Vierge Marie, dans un message le Père demande la consécration du Burkina par son Président, de la Côte d'ivoire et de l'Amérique, car:
-
«Sans la consécration de votre pays, la paix ne pourra pas régner et le successeur de l’actuel Président ne pourra pas tenir le pouvoir et gouverner avec justice et paix.
Il faut que la Côte d’Ivoire soit consacrée au Cœur Immaculé de Marie, car elle est à la suite de la France, sinon la paix ne pourra pas régner dans ce pays.
Que toute l’Amérique soit consacrée au Cœur Immaculée de Marie, car elle aussi est à la suite de la France et les grands événements s’annoncent pour bientôt. Je suis “Celui qui Suis” et Je suis.»
-
Le 3 août 2001, un mois avant le choc de New-York, la Vierge Marie donne ce message :
«Le monde entier sera troublé et l’heure a sonné pour cela. C’est pour cela je demande à ce que la France soit consacrée, ainsi que l’Amérique, la Côte d’Ivoire, le Burkina dont j’ai fait ma résidence et où j’ai déversé mes dernières grâces qui sont le secours que j’avais promis autrefois à mon peuple pour la fin des temps

(...) Ceci pour vous dire, mes deux amies, que vous êtes venues, l’Afrique aussi a une mission à remplir auprès de vous, les Européens mais vous aussi vous avez une mission aussi à remplir auprès des Africains en leur prouvant votre amour venant de Dieu. Etre ouvert envers l’Afrique, et l’amener aussi à connaître ce que c’est que l’amour en tant qu’étant Fille Aînée de l’Eglise, toi la France.

DU WEBMASTER : * On sait ce qu'est devenu ROME depuis....
--------------------------------------------------------------------------------

Un géant endormi provoquera la souffrance et la mort en Afrique

Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3285 - Message de Notre Dame Reine de la Paix reçu le 27 février 2010

Chers enfants, Je suis votre Mère des Douleurs. Je souffre à cause de vos souffrances.

Je vous demande d'être toujours au Seigneur. Ne vous laissez pas contaminer [par le mal]. Pliez vos genoux dans la prière. Il suffit de prier, pour pouvoir trouver la force d’aller de l’avant.

L'humanité vit éloignée [de Dieu] et c’est maintenant l'heure de votre retour. Ouvrez vos cœurs à l'amour du Seigneur. Lorsque vous sentez le poids de vos problèmes, faites appel à Jésus. Il est votre grand ami. Approchez-vous du sacrement de confession et de l'Eucharistie. Voici le moment opportun de vous convertir.

Ils vont venir les temps que Je vous ai prophétisés dans le passé. Soyez forts. La mort passera par l'Espagne. Le Costa Rica vivra des moments d'angoisse. Un géant endormi provoquera la souffrance et la mort en Afrique. Revenez au Seigneur.

Ce que vous avez à faire, ne le remettez pas à demain. C'est le message que Je vous transmets aujourd'hui au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de M'avoir permis de vous rencontrer ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen. Soyez dans la paix.


Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 1 Avr - 12:29




Des combats ont eu lieu cette nuit autour de la résidence du président sortant ivoirien à Abidjan, et si l’on ne connaissait pas encore ce matin la situation politique, on sait que l’offensive des pro-Ouattara est entrée dans sa phase décisive.

Des centaines d’hommes armés et des pick-ups équipés de mitrailleuses ont été vus hier soir se diriger vers la résidence de Laurent Gbagbo.

Comme Guillaume Soro, le premier ministre d’Alassane Ouattara, l’expliquait hier soir, “un ultimatum a été posé pour la démission de l’ex-dirigeant, mais cela n’est même plus d’actualité, Gbagbo doit partir”.

Au fil des jours, les principales villes du pays sont tombées aux mains des combattants pro-Ouattara, dont la capitale politique Yamoussoukro mercredi, et hier le premier port d’exportation de cacao au monde, San Pedro.

Le face à face entre les deux présidents ivoiriens, le premier reconnu par la communauté internationale, et le second qui s’accroche à son siège, dure depuis fin novembre. Mais après de nombreuses violences entre partisans des deux camps – elles auraient fait 500 morts selon l’ONU – et des défections de plus en plus importantes au sein des pro-Gbagbo, le dénouement semble aujourd’hui plus proche que jamais.

Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Ange Gabriel-Dan
Admin
avatar

Messages : 4648
ok ! : 5
Date d'inscription : 05/02/2009
Localisation : LORRAINE et BRETAGNE...

MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   Ven 1 Avr - 12:40

RAPELONS QUE LES "2 PRESIDENTS" EN PLACE DONT L'UN EST IVOIRIEN (GAGDBO) EVANGELIQUE...., L'AUTRE MARIE A UNE FRANCAISE ET DU BURKINA FASO.... MUSULMAN... (A. OUATTARA) ... PROTEGE ET GUIDE PAR LA MONDIALISATION FORT INTERESSEE PAR LES RICHESSES DU PAYS.... DE CE PROGRAMME NE POURRA SORTIR QU'UN SEUL PRESIDENT...
LES VIVRES SONT COUPES POUR LES PARTISANS DE GAGDBO... IL A UN ULTIMATUM JUSQU'EN MARS...
MALGRE LA RELIGIOSITE QUI LE GUIDE AINSI QUE SA FEMME, FINIR EN MARTYR SEMBLE ETRE LE DERNIER CHAPITRE... POUR TRES BIENTOT....

La stratégie d’Alassane Ouattara consiste à l’étranglement financier et à l’isolement diplomatique pour amener Laurent Gbagbo à abandonner le pouvoir. Et leur date butoir pour être au Palais présidentiel est fin mars 2011. Dans leur analyse, l’Angola est l’un des pays clés de la production pétrolière américaine en Afrique. Ce pays disposant, selon eux, de ce levier d’influence pour faire pression sur les Etats-Unis d’Amérique en ce qui concerne le dossier ivoirien, il serait utile de l’avoir avec soi, en dissuadant le Président Dos Santos de soutenir Laurent Gbagbo. Dans ce plan-ci, la deuxième semaine de février 2011 devrait être le début de l’opération militaire. Schéma qui pourrait varier en fonction de l’actualité. C’est pourquoi, on assiste actuellement à la pénétration par le Burkina, le Mali et le Liberia, de chefs militaires de pays membres de la Cedeao avec l’aval des Etats-Unis. Selon leur projection, un plan d’action militaire de leur état-major ne doit pas excéder 20 jours. Les ennemis de la Côte d’Ivoire estiment que fin mars, le pouvoir Gbagbo aura épuisé sa réserve d’argent et sera financièrement étranglé. Pour eux, la campagne cacao a rapporté 150 millions de dollars gérés par le camp Gbagbo. De même, le pétrole aurait produit un gain de 50 millions de dollars gérés par la présidence. Ce sont ces fonds qui seraient disponibles, mais épuisés fin mars 2011. Alassane Dramane Ouattara salue «une baisse économique déjà importante », induisant à son grand plaisir, une inflation qui fait augmenter le prix du riz, du gaz et autres denrées de première nécessité. Selon les idées motrices du camp Ouattara, les Ports d’Abidjan et de San Pedro fonctionnent au ralenti. La Société ivoirienne de raffinage (Sir) a du mal à trouver désormais une ligne de crédit auprès des banques pour assurer son approvisionnement. Et de nombreuses Pme ne pourront supporter trop longtemps cette crise politique.



Dernière édition par Ange Gabriel le Jeu 7 Avr - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://notreperenotremere.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA COTE D'IVOIRE SERAIT-ELLE LA SUITE NECESSAIRE DU BURKINA FASO ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOTREPERE & NOTREMERE :: BLOG :: ******** DETAILS (ne pas tenir compte des publicités trop souvent en rupture avec les sujets ) ********-
Sauter vers: